Internet Santé, petite anecdote.

Une petite anecdote récente pour illustrer l’internet santé.

Un jeune patient m’a appelé totalement affolé car un prélèvement nasal réalisé dans le cadre de son travail est revenu positif à cette sympathique bestiole.

Il a fait quelques recherches sur Google, et il est tombé sur d’horribles histoires de microbes quasi immortels qui glacent le sang.

Bon, évidemment, je l’ai rassuré, et expliqué ce qu’étaient le portage sain, et une souche « sauvage », sensible à tout.

Ce qu’il avait, d’ailleurs.

« Parlez-en à votre médecin » n’est pas qu’un critère HON vide de sens.

Mais bon, ce n’est pas un message facile à faire passer, car il faudrait en parler à tous nos patients, et pas seulement aux quelques technophiles avérés.

Ma façon de faire, qui bien entendu ne se veut pas être un exemple est « Creusez, au besoin ça et là, rapportez moi ce que vous avez trouvé, et on en discute ». Je cite souvent Orphanet (les demandes concernent quand même souvent des pathologies peu fréquentes), mais je ne leur parle pas encore de HON.

Un pied dans la tombe

J’ai bien ri en faisant un doppler à un ancien para dont un ou deux doigts sont déjà partis aux baquet du fait d’une artériopathie sévère.

Pour lui faire son doppler, je suis déjà allé le chercher « sur la terrasse » où il finissait une cigarette.

Je m’étonnais qu’il fume encore (c’était un étonnement de pure forme).

« J’ai arrêté longtemps, mais c’est la douleur de mon pied qui m’a fait reprendre ».

Admirable logique, aussi circulaire qu’une scie.

Internet Santé.

Grâce au flux Twitter de Denise Silber, j’ai découvert l’existence d’une émission de Radio France diffusée ce jour sur la Santé sur Internet, et à laquelle elle a participé.

(c’est la première fois que je touche du doigt l’intérêt de Twitter)

Le lien Real Player est ici. Pour s’abonner au podcast, c’est .

Je n’ai pas de commentaire à faire, étant en pleine écoute, mais la présence de Denise Silber la rend d’ores et déjà très intéressante. Pour ceux qui ne connaissent pas son parcours, son blog est ici, et le site de l’AQIS, dont elle est présidente est .

Cette émission qui suit d’assez près la diffusion de celle là montre l’intérêt qui entoure la relation santé et internet.