Vaccination H1N1

Ça y est, j’ai eu ma première famille de patient qui m’a demandé si il fallait que ce dernier, insuffisant cardiaque sévère, se fasse vacciner.

Les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique datées du 07/09/09 (textes disponibles ici), sont les suivantes:

« Il est recommandé de vacciner en priorité,

  • les personnels de santé, médico-sociaux et de secours, en commençant par ceux qui sont amenés à être en contact fréquent et étroit avec des malades grippés ou porteurs de facteurs de risque.
  • Et par ordre de priorité, les groupes de population détaillés dans le tableau suivant :

Photobucket

« 

J’ai un peu botté en touche en direction du médecin référent, car lorsque la question m’a été posée, je ne connaissais pas ce texte. D’un autre côté, heureusement, sinon j’aurais bien été capable de leur demander d’aller m’en acheter un à la pharmacie, lieu de culture antique pour tous les catarrhaux plus ou moins grippés du coin.

Photobucket

Source.

Surtout, je suis archi-prioritaire par rapport à leur papa adoré qui ne vient qu’en dernière position du niveau 3 de priorité. C’est bien la première fois que je vois cela, le cardiologue prioritaire sur le cardiaque concernant l’accès aux soins!

Les deux articles du NEJM du 10 septembre sont plutôt rassurants par rapport aux risques vaccinaux à court terme.

Une enquête dont les résultats ont été publiés dans l’Express montre qu’à l’heure actuelle, la vaccination est encore loin de faire l’unanimité chez les professionnels de santé (9.6% de « nonistes » et 28.6% d’indécis). Mais comme cet article de theheart.org le précise, les professionnels de santé, notamment les spécialistes, sont bien mal placés pour donner des leçons de santé publique même pour une vaccination aussi ancienne, connue et reconnue que celle de la grippe saisonnière. Je me vaccine toutes les années, et j’incite très fortement mes cardiaques à le faire. Là aussi, chaque année, j’en choisis un au hasard dans ma patientèle pour aller m’acheter le vaccin en pharmacie. Je lui donne les sous et ma carte vitale, quand même.

Pour le cas de H1N1, après avoir été indécis, je suis devenu plutôt un « ouiste », bien que je sois encore dubitatif devant l’intérêt d’une vaccination aussi tardive.

Wait and see…

Et vous, qu’en pensez-vous?

5 Replies to “Vaccination H1N1”

  1. J’en peu plus de la grippe H1N1, trois heures de réunion vendredi pour savoir ce qu’on fait, une consultation de néphrologie qui devient une consultation de grippologie.
    J’en ai marre.
    A priori, nous nous dirigeons vers vaccination systématique anti pneumocoque (pneumo 23, ne vous précipitez pas il sont en rupture de stock), pour les insuffisants cardiaques c’est aussi une bonne vaccination. Vaccination contre la grippe saisonniére et contre le H1N1 quand vaccin sera là (du sans adjuvant, recommandé pour les populations fragiles). Rappel des régles d’hygiene lavage des mains, masque.
    C’est de la folie, mais tout le monde sort le parapluie, alors on continue. Je me ferai vacciner comme tous les ans par le clin de l’hopital.
    Juste une petite histoire, vendredi de garde, un collégue libéral qui suis un transplanté (aussi bien dans le service car vacataire) nous envoie un patient suspect de grippe, branle bas de combat, le masque, l’isolement. Je vais l’examiner, j’enlève vite mon masque et le sien, car il avait une grippe de la jambe, un superbe érysipéle.
    Je sens qu’on va s’amuser comme des fous.
    Une autre histoire: un transplanté encore, de la fièvre son médecin traitant le soigne pour la grippe pendant trois jours sans le voir, évitons la contamination, finalement ça ne céde pas, l’inquiétude monte une grippe résistante au bon tamiflu, finalement il vient dans le service. C’était une grippe du greffon, une bonne pyélo.
    C’est deux histoires pour dire qu’avant de dire c’est la grippe il faut examiner ses patients et rechercher autres choses sutout chez des patients à haut risque infectieux.
    On peut faire le diagnostic en 24 heures de H1N1 sur un mouchage.
    Actuellement le labo de l’hopital reçoit 80 prélévement par jour et ça grimpe, seulement 10 à 15% sont positif pour le H1N1. 90% des gens avec de la fièvre ont autres choses.
    Voici mes reflexions sur ce drame que nous vivons, à l’aube de cette catastrophe. Je vous rappelle que dans l’hémisphère sud, l’épidémie de grippe saisonnière à touché son pic. Il ne semble pas y avoir eu de grande catastrophe.
    Vive le cirque médiatique.
    Enfin, je ne dis pas que la grippe n’est pas une maladie grave, une amie (j’ai fait toute mes conf d’internat en 6é année à coté d’elle) a présenté une grippe maligne la veille des résultats plus de 4 mois de réa poly. Les formes malignes sont rares, et il semble que le H1N1 ne soit pas très violent.
    Il faut donc raison gardé.

  2. euh, les articles cités vont rassurer surtout … les américains
    parce que nous on aurait en tout et pour tout 800 000 vaccins sans adjuvants disponibles « rapidement » (= 400 000 personnes)

    et qu’il faut 3 semaines entre vaccin saisonnier et 1° grippe A puis encore 3 semaines avant 2° grippe A ….

    mais bon, si on en croit le franchissement du seuil, on aura le gros des cas fin septembre bien avant le vaccin -)

    en l’état actuel des choses, pour ma pomme ce sera vaccin saisonnier comme d’hab et point final

  3. pour la vaccination antipneumococcique c’est une aberration issue de quelques infectiologues qui se sont souvenues de l’importance de la surinfection spécifique lors de l’espagnole maintenant dans le nord les antibiotiques existent!le risque clair est l’augmentation des SDRAA exceptionnel dans la grippe habituelle eventuellement 10 à 100 fois plus fréquente ( voir Flahaut ensp)donc plan réa poly en cours d’élaboration avec réquisition potentielle des salles de réveil,des anesthésistes et report de chir réglée, ventilos achetés stockés (il y a eu un envoi en nouvelle calédonie)
    pour les vaccins apparemment pas grand chose avant un mois l’épidémie démarre fin octobre 300000 ou 3 M de cas ?
    je dis aux patients à risque de se précipiter quand ils auront l’avis de la sécu pour la vaccination saisonnière pour le reste en attente…

Laissez une réponse

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :