Un bien bel ECG (réponse)

Voici non la réponse, mais mon interprétation. Je reste modeste face à un art dont je ne possède que quelques rudiments. Et en plus, quand on a la réponse, c’est bien plus facile de faire son beau!

  • Rythme sinusal avec un PR à 200 ms pile poil
  • L’axe électrique est dit « droit » avec un DI négatif et un aVF presque exclusivement positif. L’appareil calcule un axe à +95°.


Photobucket

Un axe droit isolé n’est pas banal sur un ECG. La cause n’en est pas le très rare hémibloc postérieur gauche isolé, puisqu’on ne retrouve pas d’aspect qR en DII, DIII et aVF, ni non plus une histoire (rare, elle aussi) de faisceau de conduction surnuméraire (genre Wolff-Parkinson-White), puisque l’ECG ne montre pas d’aspect de pré excitation. C’est donc qu’il faut garder dans son esprit qu’il se passe « quelque chose » à droite. On y reviendra plus tard.

  • L’espace QT est un peu augmenté (QTc= 470-480 ms).


  • L’onde P est très particulière. En fait, elle est le reflet d’une hypertrophie bi-auriculaire. Elle a en effet tous les signes d’une hypertrophie auriculaire droite (HAD) et gauche (HAG):


    • Durée > 120 ms (HAG).
    • Aspect en bifide en « M » en DII  (HAG)
    • Amplitude> 2.5 mm en DII (HAD). Elle est pointue en DII, mais cela se voit encore mieux en V2 et V3.
    • Aspect biphasique en V1 avec une négativité très prononcée, ce qu’on appelle savamment (je ne le savais pas avant aujourd’hui…) l’index de Morris (HAG).

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Il y a donc beaucoup de chose à dire sur cette petite onde p qui attire l’œil sur l’oreillette gauche et sur l’oreillette droite (mais on savait déjà depuis le début qu’il fallait regarder à droite !).

  • Le QRS n’est pas particulièrement large puisque je le mesure en DII à 80ms.
  • Par contre en V1et un peu en V2, on ne trouve pas l’habituelle onde s, ou elle est petite. On a donc un r exclusif sans bloc de branche droit associé en V1 et un r/s>1 en V2. Ceci évoque une hypertrophie ventriculaire droite (HVD). Par contre, en V6, on a pas le signe classiquement associé, r/s<1 (Ce n’est pas bien grave, car une onde s aussi profonde en V6 est aussi évocatrice). Les ondes T négatives (ou biphasiques) et le ST sous-décalé en V2 à V3, c’est à dire dans les dérivations « droites » font aussi penser à une HVD. En V1, l’inversion de T est tout à fait banale chez le sujet sain.

Photobucket

  • Une remarque importante, il n’y a pas de signe d’hypertrophie ventriculaire gauche (HVG), ni de signe évocateur d’une ischémie (hormis les anomalies du ST-T déjà étudiées).

Bon je crois avoir  tout passé en revue, maintenant il faut faire la synthèse, et c’est là que l’exercice devient passionnant.

On a donc une hypertrophie « électrique » de l’oreillette gauche, et des deux cavités droites (oreillette et ventricule). Le ventricule gauche est a priori normal.

Le problème se situe donc entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche, avec un retentissement sur les cavités droites.

CQFD: c’est une sténose mitrale serrée avec une hypertension artérielle pulmonaire sévère (90 mm Hg au cathétérisme).

Cet ECG est rare, car en général les signes ne sont pas aussi francs. De plus, ces patients ont une franche tendance à passer en fibrillation auriculaire, ce qui fait disparaitre, c’est bien dommage, tous les signes visibles sur l’onde P.

Bravo aux deux courageux qui s’y sont risqués, notamment mon néphrologue favori. C’était bien, Sérillo, mais les signes d’HVD sur le ST-T t’ont induit en erreur (d’un autre côté, comme je l’ai dit plus haut, c’est facile de faire le barbeau quand on a la solution…). Pour information, la coronarographie pré-opératoire était tout à fait normale. Hérisson, jamais d’indices supplémentaires ;-).

°0°0°0°0°0°0°0°0°

Sur le net, il existe des dizaines de ressources pour apprendre la lecture de l’ECG.

Je n’en citerai que trois:

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas !


7 Replies to “Un bien bel ECG (réponse)”

  1. Ok, mais par exemple dans une IM n’est il pas fréquent de trouver des troubles de la repolarisation ? Et pourquoi pas dans une RM…ou alors oui mais cet ECG ne le mettait pas en évidence…j’aime bien lire des ECG si tu en as d’autres je les prends ^^

    Merci pour l’explication claire et bien concise.

    Un autre site ECG que j’aime bien :

    http://www.e-cardio.org/fr/index.html

    1. Dans une IM (grosse), le VG va se dilater, et c’est là que tu pourras voir apparaitre des modifications ECG mais plus diffuses que dans les simples « dérivations droites ».
      Dans le RM, le VG est indemne.
      Merci pour le site!

  2. heureusement que ta maitrise de l’ecg est sommaire sinon on aurait eu le Laham (1500 pages sur les blocs de branche),je dirais très bonne analyse didactique linéaire pour les non spécialistes ou les jeunes qui vont toujours trop vite sinon tracé rare: le RM disparait avec le RAA à moins d’avoir une patientèle de DOM-TOMiens des campagnes,on voit ces patients à 95% en FA quand la maladie s’exprime par une complication

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.