Internationale des orthopédistes

Photobucket

Dans une note de son excellent blog, le Dr Wes rapporte le compte rendu parfaitment incompréhensible  d’une consultation d’un orthopédiste de son institution.

Le Dr Wes est cardiologue, j’ai donc un a priori tout à fait positif.

Mais est-ce un hasard que le rédacteur soit un orthopédiste?

Par plaisanterie, chez nous, on leur prête un esprit robuste mais binaire: cassé/pas cassé.

A priori, aux EU, c’est un peu la même chose.

Cette note pose aussi le problème du dossier médical informatisé qui risque d’être tout aussi peu compréhensible qu’un dossier papier, malgré une lisibilité parfaite.

Le clavier ne dispense donc pas de faire des phrases, même frustres (n’en demandons quand même pas trop) avec un sujet, un verbe et un complément.

RS FC120 Axe N PR 180 QRS 80 QTc OK ST-T OK

Nous aussi,  si on veut, on peut faire pareil !

😉

Le milliard, le milliard!

Cette nuit (je ne suis quand même pas resté éveillé pour voir cela), un heureux internaute a téléchargé la milliardième application de l’App Store d’Apple.

« Heureux » car il va bientôt recevoir un joli panier de cadeaux Apple.

Mais c’est surtout le milliard qui est fascinant, car l’App Store a été lancé en juillet 2008, c’est à dire il y a 9 mois!

Apple a donc encore révolutionné un domaine en créant une fabuleuse planche à billets, tout en faisant travailler les autres développeurs.

En effet, Apple récupère 30% (le chiffre le plus souvent cité sur la toile) de chaque transaction.

Gling gling gling…

Et je pense que ce n’est pas près de s’arrêter.

Les applications en elles-même, vont du pire au meilleur, avec quand même un niveau général assez bas. Mais il y a des perles.

Et ce sont elles qui font que l’iPhone (je parle pour moi) est évolutif, et qu’on ne sait jamais à quoi il pourrait servir (d’utile si possible) demain.

A propos de trucs à télécharger pour iPod ou iPhone, j’ai enregistré hier un podcast pour Medecinews pour le « numéro zéro » (c’est à dire la maquette) d’une émission régulière qui sera téléchargeable sur leur site. Je ne sais pas si ma minute trente de blabla sera diffusée, je vous tiendrai au courant. L’idée de cette minute trente serait de laisser la parole à un médecin pour raconter une anecdote de sa pratique (j’ai raconté celle-ci). La très agréable journaliste avec qui j’ai un peu discuté m’a dit que les médecins blogueurs seraient a priori mis à contribution en premier car « on aime bien parler ».

Pas faux du tout, surveillez donc vos boites électroniques.

Je suis le zéro, qui aura l’insigne honneur d’être le numéro 1 ?

😀