Mobilité (2)

Photobucket

Je vais un peu vous parler des applications médicales de iphone (les fameuses « apps ») que j’ai pu essayer depuis 1 semaine.

Tout d’abord, je n’ai pas (encore) déboursé 1 centime pour les utiliser. Je suis parti du principe de n’explorer en tout cas dans un premier temps, que les appications gratuites que l’on peut trouver dans l’App Store de iTunes.

Je suis aussi parti de l’excellent iPhone112 dont j’avais déjà parlé, mais se confirme être une référence en la matière. Je n’ai pas trouvé beaucoup mieux ailleurs, même chez les anglophones. Je vous conseille cependant ces sites qui me semblent intéressants à visiter:

Regardons la partie de mon bureau réservée aux applications médicales:


Photobucket

Première application qui n’en est pas une, le Vidal qui est en fait un raccourci vers un site internet optimisé pour l’iphone, qui vous donne accès gratuitement à l’intégralité du Vidal 2008 médicaments:


Photobucket


Bon, rien à dire de particulier, c’est du classique. Je remercie « Monsieur Vidal » (Vincent Bouvier), si il passe encore par là pour cet accès gratuit (pourvu que ça dure…).

Neph Calc, Card Calc et MedCalc sont trois applications qui permettent facilement de calculer des scores ou des valeurs à l’aide de formulaires.

Par exemple, pour MedCalc, le score CHADs2 du risque thrombo-embolique de la fibrillation auriculaire non valvulaire non anticoagulée, et le débit de filtration glomérulaire selon la formule MDRD:


Photobucket

Photobucket

Le i en haut et à droite ouvre sur un autre écran comportant la formule en clair et souvent une référence bibliographique.

En milieu de semaine, je me demandais avec une consœur généraliste si nous allions instaurer un traitement par HBPM à une petite dame à la fonction rénale « limite ». Sans accès à un PC, j’ai calculé le débit de filtration en 15 secondes. La réponse était non.

Med Calc comporte des dizaines de formules dans 11 spécialités. Il y a même une section EBM qui permet notamment de calculer le NNT (Number needed to Treat):

Photobucket

Cardio Calc et Neph Calc sont plus spécialisés en néphro et en cardio. Il existe d’autres versions en obstétrique, gastro et hématologie.

Grosso modo, les trois calculateurs se valent.

Epocrates et Pepid ont des ambitions plus vastes, une version gratuite et une version payante, et ne sont pas adaptés au marché français. Ils sont en effet destinés à des utilisateurs américains. Ce sont à la base des bases de connaissance sur la pharmacopée, avec notamment un système de contrôle des interactions médicamenteuses. Par exemple, dans epocrates:

Photobucket

Il faut donc faire attention quand on associe de la coumadine et du naproxène…

Epocrates a aussi un système de moteur de recherche en fonction de la forme de la pilule, pour les patients adeptes du « Ben si, Docteur, vous savez, la petite pilule bleue avec des pois rouges…« . Par exemple, le clopidogrel ressemble à ça aux États-Unis:

Photobucket

Ça pourrait être intéressant d’avoir un tel répertoire iconographique des comprimés en France…

Pepid et epocrates possèdent leurs  propres calculateurs, avec d’autres dizaines de formules.

Enfin, ces deux applications donnent accès à d’autres bases de données, mais souvent payantes (par exemple des conduites à tenir…) ou que je n’ai pas encore explorées….

D’autres applications peuvent être utiles pour notre pratique quotidienne, par exemple les « Pages Jaunes » pour trouver un patient ou un confrère:

Photobucket

On pourra aussi utiliser le mode « plan », éventuellement couplé à « Google street view » pour trouver un patient au cours d’une visite à domicile (je n’en fais pas).


Mais il existe bien d’autres applications actuelles qui méritent d’être connues (par exemple OsiriX ou ici), et surtout les potentialités pour le futur donnent véritablement le tournis (ici, ici et ici), à défaut de savoir si elles seront vraiment utiles.


Photobucket