Des nouvelles…

Voici quelques nouvelles du sympathique monsieur dont j’avais parlé ici. et dont l’histoire a passionné un néphrologue et un gériatre (;-)).

D’abord, un peu de brosse à reluire, mon hypothèse était la bonne, car les oedèmes et ses épanchements pleuraux ont disparu avec une majoration de ses apports protidiques et cela, malgré des diurétiques que j’avais arrêtés totalement (et brutalement). Sa protidémie est actuellement à 67g/l.

Bon, maintenant, il a en effet une protéinurie avec une albuminurie à 2g/24 heures (je n’étais pas convaincu…). Le recueil des urines ayant été un peu aléatoire, j’ai demandé un contrôle, mais je ne doute pas du résultat.

J’ai revu sa fille (qui, je ne l’avais pas précisé, est une consœur ophtalmo), et le tableau général s’est un peu complété.

  • Elle est son médecin référent, c’est à dire qu’il n’a absolument aucun suivi médical depuis des années (très classique, malheureusement). Les relations père fille et père gendre (médecin lui aussi) sont volcaniques à partir du moment où ils veulent lui faire faire quelque chose qu’il ne veut pas. Il est très têtu, et refuse presque tout soin ou consultation (pour lui faire prendre ses apports protidiques, c’est la croix et la bannière).
  • le « myélome » serait un Kahler dont le diagnostic a été fait par son cardiologue (véridique) il y a une vingtaine d’années. Je suis donc très dubitatif sur ce diagnostic, même si le cardio en question est brillantissime (ce n’est donc pas un hospitalier).
  • Cela fait des décennies qu’il fait une fixation sur son poids, et qu’il chipote sa nourriture, avec des phases d’anorexie.

Je vais un peu le garder, le temps que sa famille souffle un peu et prépare le retour à domicile, notamment en trouvant un bon praticien qui ait du doigté  (et de la force dans les doigts) pour manœuvrer ce vieux monsieur récalcitrant.




4 Replies to “Des nouvelles…”

  1. Bonjour,
    c’est la première fois que je me permets d’envoyer un commentaire, en effet je ne suis qu’une petite infirmière libérale. Mais dans le cas de personne agée un peu récalcitrante des aidants sociaux ou paramédicaux est une bonne alternative à l’antidepresseur. Les apports protidiques seront peut etre plus absorbés avec une surveillance plus diplomatique que celle de la famille. Et cela permettra peut être au petit monsieur de pouvoir discuter , car à mon avis il n’a surement pas que l’alimentation qui doit faire défaut.

  2. Moisy, un conseil: ne vous presentez jamais en vous decrivant comme  » petite’….
    C est plutot bien de se lancer et de commenter et puis c est bien ce que vous ecrivez!
    Bienvenue au club.

  3. Exact, il n’y a pas de petit(e)s et de grand(e)s ici!
    Je n’en ai pas parlé, mais une prise en charge de type HAD est prévue à domicile. Il va mieux car le personnel s’en occupe très bien et avec beaucoup de patience.

  4. Une protéinurie, comme c’est étrange? Mon idée n’était pas si farfelue. Il faut l’électrophorèse des protéines urinaires maintenant pour avancer, voir l’immunofixation, est ce qu’il a eu une bandelette urinaire? Comment est sa fonction rénale?
    Parfois on trouve des choses en ayant une démarche systématique.
    Je ne sais pas ce qui sera fait de la protéinurie, mais ça mériterait un petit avis spécialisé avec une de tes correspondantes néphrologues.
    Je vais me faire accuser de saucissonnage, encore une fois, mais je peux pas m’empêcher de poser des questions.

Laissez une réponse

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.