Mauvaise soirée

C’est souvent en fin de journée qu’il faut réanimer.

Je ne sais pas pourquoi, encore une preuve de l’universalité de la loi de Murphy.

Récemment, c’était à 15 minutes de la fin de ma journée.

Cette réanimation s’est mal terminée, et ça c’est assez mal passé avec la famille. Bref, deux heures cauchemardesques.

C’est un problème fréquent avec les patients précaires que l’on arrive tant bien que mal à stabiliser pendant quelques semaines, voire quelques mois. Leur vie est limitée au triangle lit-toilettes-fauteuil et ils sont sous oxygène toute la journée. Mais ils continuent à vivre et à avoir une certaine vie de relation avec leurs proches. Leur famille s’habitue donc à cet état de fait, et quand les choses s’accélèrent, ils ne comprennent pas.

Cette résilience est bien entendue nécessaire pour permettre à la famille de continuer à vivre malgré la décrépitude d’un des siens.

Mais elle rend difficile le travail du soignant qui gère les dernières heures ou les dernières minutes.

Mais elle/il était si bien hier/ce matin/cette après-midi!!

Ben oui, mais il/elle n’avait plus de cœur et/ou foie et/ou poumon et/ou rein et/ou cerveau….

Et ça, c’est très difficile à faire comprendre.

Je me suis donc disputé avec une famille, et j’en garde un goût amer.

Quand je suis rentré à la maison, je me suis fait une tartine de beurre salé sur du pain, et j’ai trouvé que c’était la chose la plus délicieuse du monde.

Puis j’ai raconté mes malheurs à mon épouse.



Echecs

J’ai appris à jouer aux échecs, ou plutôt, j’ai appris les règles en P1 pour trouver un dérivatif pendant mes rares poses. Je jouais régulièrement, et j’arrivais parfois à battre le jeu d’échecs électronique que j’avais acheté.

Puis, ensuite, je n’ai plus touché à un échiquier, hormis une ou deux parties très courtes contre des humains, où je me faisais cramer en quelques minutes.

Sur iPhone, il existe une multitude de jeux d’échecs, gratuits ou non.

J’en ai trouvé deux gratuits qui me semblent pas mal (à mon tout petit niveau).

Glaurung Chess:

Photobucket


Chess With Friends:

Photobucket


Chess with Friends ne permet pas de jouer contre un adversaire virtuel, mais de chercher des adversaires humains contre qui jouer, aléatoirement ou par nom d’utilisateur sur la base de données du jeu, soit sur sa liste de contacts. On peut jouer en direct, ou en différé, et demander à être prévenu par messagerie électronique lorsque l’adversaire a joué.

Effrayant, je n’arrive pas à réfléchir à plus de deux coups à l’avance.

Comme quoi, en cardiologie, il n’est pas nécessaire de réfléchir bien bien loin.

J’ai toujours dit que ce n’était pas une spécialité d’intellectuel!