La conjuration des imbéciles

Ne vous focalisez pas sur le titre qui n’a qu’un lointain rapport avec la note, mais j’aime beaucoup ce titre d’un roman que je n’ai pas encore lu.

Depuis l’affaire du Médiator, dans un louable effort de transparence, l’Afssaps a décidé de filmer les séances de la Commission d’AMM et de les diffuser en différé sur son site.

Par exemple, les vidéos de la séance du 28/04/11 sont visibles ici. Un verbatim de chaque commission, hors données confidentielles sera aussi publié, et c’est très bien.

Revenons sur les vidéos.

A quoi ça sert?

En terme de transparence, strictement à rien, mais ça satisfait les imbéciles, et de ce point de vue, l’objectif est rempli.

En effet, les vidéos présentées ne sont que des extraits, diffusés après montage, donc aucune valeur en terme de transparence.

Quand la FDA décide de montrer ses débats, elle les diffuse en direct. Par ailleurs, ceux qui tiennent la caméra ne font pas un long plan séquence avec en second plan le chariot des viennoiseries, jus d’orange bon marché et jus de chaussettes…

Mais bon, la démarche montre une volonté d’ouverture qu’il ne faudrait surtout pas tuer dans l’œuf.

Maintenant, d’un point de vue purement technique, pour le professionnel de santé intéressé par les médicaments, ces débats sont un régal et c’est dommage d’avoir attendu le scandale du Médiator pour les rendre publics. Chacun apporte sa pierre au débat en fonction de ses compétences. C’est bien entendu encore plus passionnant si vous avez participé à l’élaboration du dossier en amont.

Si vous avez regardé ces vidéos, vous vous êtes rendu compte que l’on parlait beaucoup de l’Europe, de l’EMA et du CHMP. Cette « mondialisation » miniature a suscité beaucoup de critiques. C’est vrai que devoir passer un dossier « devant l’Europe » prend du temps, retarde les décisions et oblige à faire des concessions. Mais ces débats avec des pays ayant des cultures pharmacologiques différentes apportent souvent un plus, obligent à être meilleurs et finalement représentent une espèce de sagesse des foules. J’ai vu aussi passer des critiques sur les « petits pays » qui auraient des compétences moindres, voire seraient suspects d’avoir une plus grande collusion avec l’industrie. Mais en pratique, les firmes qui choisissent les pays rapporteurs optent toujours pour les mêmes: France, Allemagne, Suède, j’ai aussi vu passer récemment les Pays-Bas. De fait, ce sont les meilleurs au niveau européen.

Bref, ces vidéos qui n’apportent rien en terme de transparence restent incontournables pour quiconque s’intéresse au médicament.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

7 thoughts on “La conjuration des imbéciles”

  1. J’adore la conjuration des imbéciles , un immense livre. Tes vidéos ne sont maheureusement pas au niveau de cette petite merveille. Le 93 c’est moins sympa que la nouvelle orléans. Il manque un psychotique comme ignatius et une démente comme Trixie pour que vos réunions soient vraiment digne de ce chef d’oeuvre unique de JK Toole.

  2. le meilleur livre que j’ai pu lire
    il est impossible d’en faire un résumé. La seule solution le lire

  3. 1. La conjuration des imbéciles : très grand livre inclassable, je confirme.
    2. Je relève avec intérêt les références à l’ Europe, EMA et CHMP dans les débats des Commissions de l’ Afssaps ( notamment commission AMM et pioglitazone). Je suis quand même surpris de la confusion des rôles.
    Il est évident que l’ Afssaps doit tenir compte du cadre réglementaire et juridique européen. Mais les experts de la Commission « ne sont pas » l’ Afssaps. L’Afssaps leur demande un avis scientifique.
    Les experts des commissions n’ont pas à se soucier de savoir si l’Afssaps va se faire mal voir au niveau européen, ils doivent exprimer des convictions scientifiques. Si ils sont convaincus que la pioglitazone par exemple ne remplit plus les conditions minimales d’une AMM compte-tenu de la nouvelle balance bénéfices-risques, ils doivent le dire, le formuler explicitement et rendre un avis en ce sens. Si cet avis de la Commission ne satisfait pas l’Afssaps parce qu’elle a prévu telle étude ou qu’elle espérait tel résultat à telle échéance, c’est à elle de prendre une décision éventuellement contre l’avis de la Commission.
    La Commission ne devrait pas laisser son avis être influencé par les désirs de l’ Afssaps ( il s’agit d’un conflit d’intérêt rarement évoqué: la crainte de ne plus être nommé expert si on contrarie les souhaits de l’ Agence, ou si on ne les devance pas ?).
    C’est à l’ Agence d’assumer ses choix et ses décisions, en fonction de tous les éléments dont elle dispose.
    L’avis des experts doit être scientifique, orienté vers le patient. Le cadre réglementaire, juridique, diplomatique est du seul ressort des administratifs de l’ Agence et des politiques.
    Evidemment les Agences nationales ont « besoin » politiquement, économiquement de se faire bien voir au niveau européen, d’être rapporteur, de se voir choisies en priorité par les firmes pour les procédures d’AMM. Cette mise en concurrence des Agences nationales participent au dumping du marché des AMM. Mais cette pression ne devrait pas être transmise aux Commissions.
    Les experts ( indépendants!?) ne devraient pas se soumettre à ces influences. Ce n’est pas leur rôle.

    pr mangemanche (d’autant plus à l’aise pour critiquer qu’absolument pas professeur!)

  4. Après les reco du diabète, la HAS retire les reco d’Alzheimer (avant la décision du Conseil d’Etat). Révision de toutes les recommandations publiées entre 2005 et 2010 par la HAS… afin de vérifier la conformité aux déclarations publiques d’intérêt.
    Une annonce choc:
    « Les débats de la Commission de la Transparence bientôt en ligne »
    (cf. le communiqué sur le site de la HAS).
    Il faudrait une exhaustivité comme pour les Assises du médicament actuellement: c’est beaucoup plus informatif même si c’est particulièrement fastidieux…
    Voir le groupe 4 dans sa séance du 29/04 ne m’a pas rendu plus sympathique les représentants du LEEM quand on voit la mauvaise fois sur la prescription en DCI.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s