L’illusion de l’immédiat

Un article du NYT s’intéresse à la dépendance crée par les téléphones intelligents. L’article est d’autant plus intéressant que les personnes qu’il donne en exemple sont très loin d’avoir « besoin » de leurs téléphones, ou plutôt de la connexion internet qu’ils permettent, puisqu’ils sont tous les deux en recherche d’emploi. En gros, ils tapotent frénétiquement pour vérifier l’arrivée d’un message électronique qui n’a pas été envoyé.

Le journaliste cite aussi ce passage que je trouve très vrai:

“The social norm is that you should respond within a couple of hours, if not immediately,” said David E. Meyer, a professor of psychology at the University of Michigan. “If you don’t, it is assumed you are out to lunch mentally, out of it socially, or don’t like the person who sent the e-mail.”

La culture de l’immédiateté devient dominante. Je m’en rends d’autant plus compte qu’en ce moment j’ai encore des problèmes d’expert-comptable, et que j’ai du mal à accepter qu’il ne me contacte pas sur le champ. Bien évidemment, c’est totalement une illusion. Il a d’autres clients (en plus, si ils font les mêmes conneries qu’avec moi, il doit avoir du pain sur la planche…) et peut-être que mon dossier demande un minimum de recherche d’informations, ce qu’une réponse instantanée ou presque ne permet pas. Mais je me rends compte que cette culture de l’immédiateté me pousserait presque à espérer un coup de fil ou un message électronique parfaitement vide d’informations, mais disant qu’il a bien pris en compte mon problème.

Tout pousse à la recherche de l’immédiateté, les moyens actuels de communication, notamment internet, et la culture du paraître qu’ont adopté des tas d’entreprises.

Qui n’a pas râlé devant la lenteur de la vie analogique, alors que tout est plus rapide sur le net ? Qui ne s’est pas demandé pourquoi le CD un peu rare commandé au disquaire du coin met tant de temps à arriver alors que l’on peut télécharger un album complet en quelques minutes sur iTunes ?

Mais cette immédiateté n’incite pas à la réflexion. Qui n’a pas regretté d’avoir sur le champ répondu de façon rageuse à un mail, alors qu’une nuit de maturation aurait été salutaire ?

Bon, je vais téléphoner à mon expert comptable, le temps de la réflexion a aseez duré!

°0°0°0°0°0°0°0°0°

Smartphone Rises Fast From Gadget to Necessity, by Steve Lohr. The New York Times. Published: June 10, 2009.