Un pont trop loin, suite

Dans cette note, je prédisais un débat serré entre les « pro-pontages » et les « pro-angioplasties ».

Et en effet le débat fait rage.

D’abord, cet article du NYT qui n’a pas interprété l’article comme moi, et qui finalement juge que ce sont les endoprothèses qui ont gagné le match.

Ensuite cet article de theheart.org qui résume bien les points de vue.

La controverse n’est donc pas prête de s’éteindre…

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°

Heart Stents Found as Effective as Bypass for Many patients.
By Roni Caryn Rabin
The New York Times
Published: February 19, 2009

Shelley Wood. Parsing SYNTAX: Pros and cons of PCI and CABG for complex coronary disease. theheart.org. [Clinical Conditions > Interventional/Surgery > Interventional/Surgery]; Feb 19, 2009. Accessed at http://www.theheart.org/article/942957.do on Feb 25, 2009

3 Replies to “Un pont trop loin, suite”

  1. Je n’ai pas trop suivi le débat pro-pontage/pro-angiplastie, mais c’est pas un débat chirurgien vs medecin ? :p

    Plus sérieusement, une anioplastie peut-elle être à chaque fois réalisé à la place d’un pontage ? Et à l’inverse un pontage est-il préférable lorsqu’une angioplastie peut être efficace ? (les risques liés à un pontage sont-ils réellement plus important que le risque de restenose sur une angio? )

    Je ne connais pas ces réponses, mais rien qu’aujourd’hui j’ai vu deux patients qui ont passé une coro et qui sont énormément angoissé et appréhende car les médecins leur ont parlé d’un possible pontage. Les deux m’ont avoué qu’ils auraient largement préféré avoir un petit stent et retour à la maison.

    1. Le débat est complexe, et les études finalement peu éclairantes.
      En gros, pour une coronaropathie isolée peu évoluée, on va favoriser l’angioplastie.
      Pour une coronaropathie évoluée ou évolutive, on va favoriser le pontage.
      On peut effectuer une angioplastie chez un ponté et ponter un patient « angioplastié ».
      Mais, dans ce dernier cas, plus il y a de stents, et plus le pontage devient difficile, voire impossible.

      Tout le monde préfère les stents: de nombreux cardios qui les implantent et la quasi totalité des patients.
      Mais, il faut savoir voir à long terme, et là, ça devient compliqué et il faut faire preuve de beaucoup de pédagogie…
      D’autant plus que les traitements anti-agrégants plaquettaires rendus obligatoires par les stents ne sont pas du tout anodins!

      En (très) gros, c’est ça…

  2. une autre version: si voir voir des médecins vous crispe faites vous ponter, dans le cas contraire préférer l’angioplastie

Laissez une réponse

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.