Le monde du silence…

n’a jamais aussi bien porté son nom depuis cette histoire de collision entre sous marins nucléaires.

D’un côté le français, le « Triomphant », de l’autre l’anglais, le « Vanguard ».

Ils sont tellement silencieux qu’ils se sont heurtés en plein océan Atlantique.

Bien évidemment, les deux commandements militaires sont eux aussi presque aussi muets que des carpes.

Cette histoire vaguement inquiétante est rendue savoureuse par la différence de traitement de l’information des deux côtés de la Manche.

« le Monde » mentionne du bout des lèvres que notre marine pensait initialement que le sous-marin avait « heurté, en plongée, un objet immergé (probablement un conteneur)« .

« The Times » est plus moqueur en précisant que c’est l’Amirauté britannique qui a prévenu Paris que le porte conteneur était en fait un de ses sous marins: « A French submarine was unaware that it had rammed and damaged a British nuclear sub in a mid-Atlantic collision until it was informed by the Royal Navy ».

A lire ici et ici pour « The Times » et et pour « Le Monde ».

J’voudrais bien…

mais j’peux point…

Je voudrais bien aller à la soirée biblio en chirurgie vasculaire. Comme toujours, ce sera enrichissant.

Mais ce soir, c’est au tour  des laboratoires S…..r de payer le (petit) buffet (« Le-Laboratoire-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom »)

Et là, c’est au dessus de mes forces.

Je préfère dîner à la maison.

Je lirai un article de plus de chirurgie vasculaire, ça compensera (par exemple celui là, ou celui çi).