Casus belli

Le SNSMCV, le syndicat de cardiologues est très en colère, et il le fait savoir dans le dernier numéro de sa revue, « Le Cardiologue« .

Il y a des étincelles qui sortent de ce numéro!

Retenez-moi, ou je vais faire un malheur!

Voyez plutôt:

Nous, cardiologues, on a aussi les boules car on n’aime pas non plus les génériques:

Par contre, on aime bien les produits innovants de l’industrie pharmaceutique qui font de la pub dans notre revue:

C’est que du bon, que de la qualité:

  • Brilique® (Astra-Zeneca), ASMR IV
  • Pradaxa® (Boehringer Ingelheim), ASMR V

Autre gage de qualité et de sérieux, c’est Servier qui finance nos Quotidiens de l’AHA depuis pas mal d’années.

On aime bien aussi Harousseau, le patron de la HAS (même si on lit pas les avis de sa Commission de la Transparence…):

(Pour connaître la suite de cette histoire de liens d’intérêts oubliés: La déclaration finale des liens d’intérêt du Pr Harousseau, et un entretien qu’il a donné au Pharmacien de France en juin 2011.)

On aime bien aussi les gens qui ont du tact et de la mesure (jolie référence, n’est-ce pas, Mouhahahahaha):
20121107-204846.jpg

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

3 thoughts on “Casus belli”

  1. On ne peut pas mettre Pradaxa et Coveram ds la meme case innovation; Pradaxa et consors sont de réels progres, mais il faut etre prudent et selectif;
    Par contre je suis une fois de plus outré par le sponsoring de Servier sur  » Le Cardiologue » de l AHA avec les billets de R. Haiat qui parlent de la tachycardie, de l insuffisance cardiaque et le dernier encadré nous apprend qu on peut arreter les beta bloquants 3 ans apres un IDM; Combien de temps va t il se retenir pour introduire alors le Procoralan, billet de demain ou apres demain probablement;
    Vu aujourd hui un patient en ACFA chronique pour qui a été introduit le Procoralan….
    Plus on se retient, plus c est bon, retiens toi encore un peu Robert….

  2. Tsss….
    mais non tu n’y es pas,la CNAM nous aide au contraire à modifier nos pratiques professionnelles :
    avant( à l’âge de pierre ) je faisais bêtement mon écho cardiaque et mon écho des TSA dans la même séance en cotant le deuxième acte à 50 % ( je ne parle pas du petit coup d’oeil sur l’aorte abdo ça c’est cadeau )
    maintenant ( à l’ère moderne ) ne pouvant plus coter la deuxième écho dans la même séance , je fais revenir le patient pour son écho des TSA et la cote à 100% :
    deux voyages, bons de transport ALD 100% et tutti quanti
    elle est pas belle la vie ?
    j’ai essayé , sans conviction il est vrai, d’expliquer ce  »grand » progrès au médecin conseil venu me vanter les mérites des génériques et des fibrates, mais je doute avoir été compris …

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s