Le patient médecin (n+1)

C’est un exercice assez étonnant d’avoir comme patient un médecin généraliste en activité.

Dans l’immense majorité des cas, mes patients médecins sont âgés et ils ont laissé filé le train du progrès médical depuis longtemps. Par contre, ils gardent cette incroyable philosophie de vie, souvent implicite, qui caractérise souvent les médecins vers la fin de leur vie.

En hospitalisation, en face de la rubrique Religion, ils répondent en général: Aucune, je ne crois en rien.

Ils font aussi tout ce qu’ils n’auraient pas toléré d’un patient. Ainsi, récemment, un généraliste à la retraite m’a raconté qu’il s’est diagnostiqué une angiocholite, en me récitant par ordre chronologique tous les signes classiques de la triade de Bard et Pic, et qu’il n’a pas voulu se rendre à l’hôpital jusqu’à ce que le SAMU l’enfourne de force dans le pin-pon.

Bah bravo! Et si un de vos patients avait fait ça?

Je l’aurais engueulé! Je suis vraiment con…

Mais là, le médecin travaille toujours, il adresse des patients dans les services ou je travaille et il se tient au courant.

On discute donc des options thérapeutiques collégialement.

Comme vous pouvez l’imaginer, ce n’est pas forcément simple.

« Flécainide+aténolol », ça n’évoque pas grand chose a priori (c’est à dire avant la lecture de la notice et une consultation chez le Dr Google) à la majorité des patients, mais là, il a fallu discuter ferme. Et finalement, il a été très content de cette association.

Je n’ai pas osé lui demander si il prenait bien ses médicaments…

Les vieux agrégés, eux, ont une particularité supplémentaire, ils adorent cancaner sur le cursus honorum de l’hippodrome de la Faculté. Les agrégés moins vieux le font aussi, mais en plus ils se plaignent de l’administration de l’hôpital.

Comme je suis consciencieux, j’ai écrit un courrier au médecin traitant de mon médecin:

Monsieur le Dr XXX,

Cher ami,

Merci de vous être confié à moi.

***

Amitiés.


Pour le paiement, rien,  pas même la carte Vitale.

J’ai quand même accepté de bon cœur d’excellentissimes chocolats dont je lui avais avoué ma passion.

Photobucket

On ne peut pas nous enlever ça, en général nous savons vivre et si cela s’avère nécessaire, mourir.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

10 thoughts on “Le patient médecin (n+1)”

  1. Il y a une consultation amusante aussi c’est les enfants de médecins et de préférence de crofesseurs des universités, surtout quand ils ont déjà été explorés. J’adore ça.
    Personnellement j’essaye de ne pas mettre la pression sur mes collègues quand il s’agit de soigner ma progéniture.

  2. Personnellement, je pense que l’utilisation de la carte vitale, comme le « patient médecin » est rempboursé, son utilisation est adaptée dans ce cas bien particulier, mais le choix des chocolats est certainement plus judicieux.

  3. Ton récit est particulièrement agréable à lire. Il explique indirectement l’origine de l’internetophobie des médecins, l’idée que le patient va questionner son savoir et ses décisions, suite à une lecture sur internet. Car finalement c’est ce que font les médecins — ils utilisent leur connaissance de la médecine, lorsqu’ils sont patients, pour rendre la vie dure aux confrères.
    Tu trouveras dans l’article sur ACOR référence au fait que les médecins devenus patients dans l’univers du cancer change totalement de comportement et deviennent d’excellents interlocuteurs aussi bien pour les confrères que pour les patients, car ils perdent les biais de leur métier, tout en gardant leur cerveau.
    amitiés, Denise

  4. A Carpentras, je vais systématiquement dans deux magazins ( rues piétonnes du centre )les chaussures ( on ne peut rater cette boutique à l’entrée de la zone )et … Jouvaud.🙂

  5. comme généraliste je ne connaissais pas la triade de Bard et Pic , j ai cherché un peu partout et j ‘ai trouvé la triade de Villard dans l ouvrage de Godeau…. celà m’avait qq peu intrigué et ennuyé

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s