The Gravy Train

J’ai appris cette expression en lisant la note que Daniel Carlat consacre à un médecin qui a quitté le Brigham and Women’s Hospital pour pouvoir continuer à percevoir les revenus (conséquents) versés par l’industrie pharmaceutique. Les nouvelles règles instaurées par Harvard rendent en effet incompatibles le fait d’enseigner dans cette Faculté et d’être rétribué par l’industrie.

Le Boston Globe y a consacré un article disponible ici.

La traque des conflits d’intérêts s’intensifient de l’autre côté de l’Atlantique, et c’est tant mieux.

Chez nous?

C’est comme le nuage de Tchernobyl, ils se sont arrêtés devant la guérite de nos douaniers.

Maintenant, si j’aime beaucoup Daniel Carlat et si sa note m’a fait rire, notamment quand il a tenté de contacter l’institut qui semble se limiter  au praticien et à son épouse, ne va-t-il pas un peu trop loin?

De même pour la remarque de Steve Nissen dans le Boston Globe qui trouve cette histoire « choquante ».

Que reprocher à ce médecin qui se gave de sauce gravy depuis des années dans le cadre fiscal d’une société à but non lucratif, et qui a preféré continuer à se gaver qu’enseigner dans une Faculté prestigieuse?

Jusqu’à il y a peu, il en avait parfaitement le droit, et c’est cela qui est profondémment choquant.

Ce qui est choquant, c’est la cécité plus ou moins volontaire d’un peu tout le monde qui a permis et permet de tels agissements.

Ce qui est choquant, c’est la stigmatisation d’un homme qui n’a fait que profiter d’un système permissif.

Je crois que ce praticien doit être cité en exemple pour montrer à quel point les conflits d’intérêts peuvent aller loin et pour accélérer l’assainissement du système, mais je ne pense pas qu’il faut en faire un bouc émissaire.

Je ne pense pas qu’il fallait déranger Hannah Arendt, même avec des restrictions,  pour un glouton cupide.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

2 thoughts on “The Gravy Train”

  1. Quand on lit ta note on peut avoir deux réactions.
    1)Super, une réaction mesurée, il faut nettoyer les écuries d’augias mais ne mettre au pilori finalement des médecins qui n’ont fait qu’utiliser un système, ferme et tolérant, une belle position équilibrée, du vailloud quoi.
    2)Insupportable, il est contre les conflits d’intérêts mais dès qu’on chope un confrère et qu’on le dénonce il prend sa défense, vraiment tous les mêmes ces médecins et on déroule l’habituelle antienne sur le complot médical contre les patients, un classique.
    J’ai bien aimé ta note en fait surtout le fait que le bon droit et l’armure de chevalier blanc ne doit pas conduire à faire tout et n’importe quoi.

    1. Quand j’ai écrit cette note, je n’ai jamais vraiment pensé que cet homme était un confrère, car il est de toute évidence bien plus un homme d’affaire qu’un médecin (il a même la femme slave siliconée qui va avec!).

      C’est drôle car « faire du vailloud » a une toute autre signification à la clinique.
      Au choix: répondre de façon non diplomatique ou de façon (très) caustique à la Dr House!
      Comme quoi, la vérité est toujours ailleurs!

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s