Something is rotten in the state of Denmark (2).

Mouhahahahahhahahaha, je viens de me rendre compte que la « Fédération des Spécialités Médicales » (FSM) dont le site web porte toujours une fausse certification HON (le début de l’histoire ici et ici), dénoncée par HON elle-même comme étant frauduleuse a une longue histoire de partenariat privilégié avec la HAS.

Photobucket
Le faux certificat visible en bas et à gauche de la page d’accueil (copie d’écran faite le 28/12/09) du site de la FSM.


PhotobucketLe lien « En savoir plus » dirige vers une page d’informations du site de HON au sommet de laquelle la Fondation a pris le soin d’insérer un message d’avertissement dénonçant le caractère frauduleux du certificat.


Or, je vous rappelle que justement, HON a été mandatée par la HAS pour certifier les sites internet de santé en France.

La HAS et la FSM marchent pourtant fièrement main dans la main pour améliorer les pratiques professionnelles, comme l’atteste cette copie d’écran d’une page du site de la HAS qui se félicite chaleureusement d’un tel partenariat:

Photobucket


C’est certain que copier/coller une fausse certification sur son site internet de santé permet considérablement de « Simplifier la politique d’amélioration (FMC, EPP, Accréditation), le rôle des Collèges professionnels » comme l’annonçait l’alléchant programme de cette table ronde qui a eu lieu en 2008.

Mais quid de la « responsabilisation des professionnels de santé« ? La FSM nous montre-elle ainsi la voie à suivre?

La Novlangue de la certification utilisée par la HAS et reprise sans retenue sur le site de la FSM prend évidemment un sens tout à fait délicieux dans ce contexte surréaliste.

Par exemple la première des missions auxquelles s’est assignée la FSM:

« développer les relations transversales entre les différentes spécialités afin d’harmoniser la réflexion et les actions sur des sujets communs, en particulier l’Evaluation des Pratiques Professionnelles et l’Accréditation,« 

Pour les Évaluations des Pratiques Professionnelles, je ne sais pas où on en est avec la transversalité, mais pour l’accréditation (avec un A majuscule, s’il vous plait, comme les pronoms du Créateur), je dirais qu’on n’est pas vraiment dans les clous.

Mais peut-être excluaient-ils de cette mission l’accréditation des sites internet de santé pourtant tant vantée par la HAS?

L’éditorial du Président de la FSM annonce par ailleurs la hauteur des ambitions de leur nouveau site:

« Un acteur clé pour une médecine qualitative. Ce nouveau site internet de la FSM confirme son renouveau et sera sa vitrine.« 

(…)

« Emanation des structures fédératives, la FSM se veut transversale et subsidiaire. Sa transversalité permet de mener une réflexion constructive sur des thèmes communs, notamment la méthodologie et l’évaluation. »

(…)

« C’est pour cette raison que la FSM est en cours de reconnaissance d’Utilité Publique, pour améliorer encore sa lisibilité. Ce nouveau site internet s’intègre dans cette dynamique au service des professionnels et se tourne vers les autres intervenants du monde de la santé, en France, en Europe et dans le Monde. Nous comptons absolument sur vous et vos structures pour l’alimenter, le faire connaître et le développer comme vitrine du savoir et de la connaissance au service de la qualité. »


Superbe vitrine au service de la qualité, en effet ; le certificat est magnifiquement bien imité, on s’y tromperait.

Pas certain que les gens qui sont en charge de l’accréditation des sites internet de santé à la HAS, ou ceux qui travaillent à la Fondation HON rient autant que moi à la lecture de ces lignes fleuries par un langage si délicieusement médico-technocratique.

La HAS a pourtant largement mis en avant ses liens privilégiés avec la FSM, notamment dans ce diaporama, au cours de ses dernières rencontres qui ont eu lieu les 10 et 11 décembre 2009.

J’en retiens notamment cette phrase du Président de la HAS: « Dans le domaine de la qualité, pour faire en sorte qu’elle soit au cœur d’une action concertée, la HAS joue un rôle clef pour la mobilisation et la coordination des acteurs ».

Ben, pour le coup, on ne peut pas réellement parler de coordination entre HON et la FSM.

Mouhahahahahhahahaha.

Je ris quand même jaune car, ce qui est terrible dans cette farce, c’est que les acteurs sont tous honnêtes et sincères quand ils disent œuvrer pour le bien de la santé de nos concitoyens.

(L’efficacité réelle des mesures prises est un autre débat dans lequel je ne rentrerai pas.)

J’ai envisagé un instant une fraude à la petite semaine, digne des Pieds-Nickelés, mais je penche maintenant franchement pour l’incompétence d’un lampiste de la société qui a créé le site de la FSM.

Mais comme je l’ai déjà dit, cette lamentable histoire est préjudiciable à tous:


  • Pour HON que j’aime beaucoup, mais qui se retrouve à devoir faire la grosse voix (faute de mieux?) pour faire respecter une accréditation prometteuse, mais qui n’a pour l’instant trouvé sa place que dans les congrès Santé 2.0. Je l’ai déjà dit, mais la persistance du logo sur le site de la FSM est un échec en soi, car ce n’est pas le texte d’avertissement (qui n’apparait pas sur iPhone soit dit en passant) qui change quoi que ce soit à la perte de crédibilité externe engendré par une telle situation.


  • Pour la HAS par répercussion, et aussi car la FSM et HON sont quand même censées être dans son camp.


  • Pour la FSM en premier lieu, bien entendu, qui voit toutes ses belles intentions ridiculisées et décrédibilisées par la présence de cette fausse certification sur leur « vitrine du savoir et de la connaissance au service de la qualité« .

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°


Modifications du 28/12/09: Quelques ajouts, liens et modification stylistiques mineures.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

5 thoughts on “Something is rotten in the state of Denmark (2).”

  1. Je pense que tu n’as pas fini la bio de Mao. Tu vas continuer à apprendre pleins de choses surtout à l’initiation de la révolution culturelle et ce qu’il a fait pour garder le pouvoir.
    Cette digression car je pense au mot de staline (il faut que tu lises un de ces bio, c’est un homme passionnant même si tout est dit en moins de 20 lignes par mandelstman http://kystes.blog.lemonde.fr/2009/07/22/lhirondelle-avant-lorage-de-robert-littell/ ) en parlant du vatican.
    HON combien de division ?
    Cette histoire en est l’illustration et confirme l’inutilité des bonnes résolutions (c’est de saisons) dès qu’il y a du pognon en jeu. Si on veux réguler il faut pouvoir sévir, ce n’est pas le cas.
    Le petit logo HON à ce rythme deviendra le signe de ralliement des petits futés qui on découvert le bouton droit comme tu le dis dans le post précédent.
    Je vais faire un tour chez mon ami simoncini voir si il a osé mettre un logo HON sur son site.

  2. La chose serait pourtant assez simple, ne pas utiliser une image mais un script vérifiant la bonne affiliation sur le site et renvoyant la bonne image si besoin.

    Cordialement

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s