Préviscan quadrisécable high-tech.

Vous vous souvenez peut-être des deux notes (φάρμακον et Entretien exclusif) que j’avais écrites sur les formes galéniques un peu aberrantes des AVK en France et vous connaissez bien plus sûrement l’aversion de l’excellent toubib contre le Préviscan® (fluindione).

Et bien, P&G, la firme qui commercialise le Préviscan (P&G c’est Procter & Gamble, mais ça faisait trop produits d’entretien pour un médicament) a décidé de changer la galénique et de sortir un comprimé High-Tech:


Photobucket

Il va falloir que j’aille voir ma pharmacienne adorée pour qu’elle me les fasse tester, et actualiser mes comparatifs photos.

Quelqu’un parmi vous en a déjà vu passer?

Premières impressions?

12 Replies to “Préviscan quadrisécable high-tech.”

  1. Ne t’inquiète pas, les personnes âgées qui n’ont pas de force ne réussiront quand même pas à le couper, je sens qu’il va falloir forcer comme un bœuf avec le pouce pour couper le truc.

  2. Si c est high tech…C est plus cher….D accord avec remarque de Stockholm du reste…Lawrence pourquoi donner un coup de pouce a ce medoc?

    1. Ce n’est pas un coup de pouce puisque le Préviscan est déjà hyper dominant en France (#70%).
      J’ai trouvé l’idée intéressante, mais un peu tardive toutefois. Un vrai chant du signe comme l’a très bien dit Doudou.

  3. je dois etre à 80% de primoprescription de Coumadine depuis très longtemps mais je me trouve bien seul avec une large méconnaissance de l’usage pratique du produit,le seul avantage de la dominance de la warfarine dans la littérature est que les bons services hospitaliers n’osent pas changer la prescription!
    pour mémoire un pharmacien hospitalier avait publié il y a une vingtaine d’années le résultat de la pesée de bouts de comprimés ramassés dans les services ;+- 30% le quart de préviscan
    le problème est que nous allons nous retrouver bientot avec des indications validées du dabitagran ou de ses cousins selon des modalités diverses( études de supériorité, de non infériorité..)dans les indications les plus fréquentes et des utilisations anciennes des avk sans nouvelle référence exemple prothèse valvulaire (aporie de l’EBM)

    1. Tout à fait d’accord avec Doudou pour prescrire Coumadine dont la stabilité est si bonne que je ne fais des INR que tous les 2 ou 3 mois avec une courbe horizontale stricte.
      Au fait qui sait d’où vient le dogme « INR entre 2 et 3 » ?

  4. et que penser du coversyl qui du jour au lendemain ne se fait plus en 6 mg et voilà qu’on se retrouve avec du 10 mg. pourtant le cardio a bien écrit 6 sur l’ordonnance mais la vendeuse en pharmacie dit que ce n’est pas grave et que le dosage prescrit n’existe plus …

    1. C’est clair!
      Mais le Coversyl 6 n’a en effet jamais existé. Les comprimés de 4 et de 8 ont été remplacés par 5 et 10 pour des raisons nébuleuses, en fait de l’evergreening.

  5. Étonnant de se replonger dans le monde du boulot en lisant ces pages qui, à coup sûr, m’apporte un autre point de vue que celui de mon comptoir de pharmacien.
    Bien sûr que nos cher petits vieux n’arriveront pas plus à couper ce nouveau Préviscan surtout avec leurs petits doigts arthrosés….
    Mais merci au laboratoire de penser à moi, qui devrait y arriver, pour mes moments de solitude lorsque je rempli le piluliers de mes cher patients séniles!

Laissez une réponse

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.