SHIFT

Mouhahahaha, gros gadin, ma carrière de Madame Irma en cardiologie vient de s’arrêter net à la publication des premiers résultats de SHIFT à l’ESC 2010.

Photobucket

Contrairement à ce que j’avais pronostiqué dans ma note précédente, l’ivabradine diminue la morbi-mortalité des patients insuffisants cardiaques dans cette étude faite sur plus de 6500 patients plutôt sévères:

The SHIFT trial, conducted in 37 countries, randomized >6500 patients with NYHA class 2-4 heart failure, an LVEF <35%, and a heart-failure hospitalization within the previous year to receive either placebo or ivabradine at a starting dose of 5 mg twice daily, with adjustments to achieve a resting heart rate of 50 to 60 bpm. All patients had entered with a resting heart rate >70 bpm and were on standard heart-failure medications according to guidelines, including include ACE inhibitors or angiotensin-receptor blockers, beta blockers, aldosterone antagonists, and diuretics.

Over a mean follow-up of 23 months, patients taking ivabradine showed an 18% reduction (p<0.0001) in the hazard ratio for cardiovascular death or hospitalization for worsening heart failure, compared with the control group, and a 26% reduction in hazard ratios for the individual secondary end points of death from heart failure and hospitalization for worsening heart failure.

L’article de theheart.org devrait être mis à jour régulièrement dans la journée avec l’arrivée d’informations nouvelles.

A suivre, donc…

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°


Steve Stiles. SHIFT: Adding HR-slowing agent ivabradine to HF meds cuts mortality, hospitalization . theheart.org. [Clinical Conditions > Heart failure > Heart failure]; Aug 29, 2010. Accessed at http://www.theheart.org/article/1113883.do on Aug 29, 2010.

Les diapositives des présentations de SHIFT sont ici.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

6 thoughts on “SHIFT”

  1. Après avoir tant gloser sur l’ivabradine, il serait probablement bon d’expliquer avec la même précision qui vous caractérise en quoi cette étude vous a convaincu.

    Peut on cette fois ci avoir confiance dans les conclusions de l’étude ou bien le fait qu’elle ait été menée par Servier la place-t-elle sous le sceau de la suspicion et faut il attendre qu’un honnête et indépendant chercheur public finance avec ses deniers une étude sur 6000 patients ?

    Vous percevrez , je n’en doute pas, une certaine ironie dans mes propos mais étant donné votre inclination pour ce ton dans vos billets, je prends le parti que vous ne vous en offusquerez pas.

    Un stagiaire dans l’industrie pharmaceutique, passionné par le problème éthique de cette industrie.

    1. Mouhahahaha, je ne m’en offusque pas du tout!
      Bienvenue sur Grange Blanche!

      La réponse est presque toute simple.
      J’ai tant glosé sur l’ivabradine car jusqu’à SHIFT, primo les études étaient négatives, et secundo, elles étaient pourtant sublimées (mouhahahaha) par le service commercial de Servier.
      Là, SHIFT est positive et en lisant l’article, je n’ai pas trouvé grand chose à critiquer…
      Le problème principal de cette molécule n’a jamais été la qualité des études, mais la façon dont elles étaient rapportées par le laboratoire.
      Maintenant, c’est vrai que j’aurais pu écrire une note sur SHIFT, mais j’ai estimé que Servier allait le faire avec bien plus de talent que moi.

      La réponse vous sied?

      1. Parfaitement et je peux vous dire que pour ce qui est de la com’ interne, ils étaient vraiment très content des résultats et que ce soit sur l’intranet, dans le bureau des assistantes ou dans le couloir pour aller à la cantine, nous ne pouvions pas échapper aux conclusions de cette étude.

        Je suis content pour eux, car je peux vous assurer que au niveau de la R&D, la qualité des molécules, la rigueur du développement et la volonté d’apporter de vraies innovations sont affichées. Ce n’est peut-être que pure méthode Coué mais c’est déjà ça ! (je demande si cette exigence est présente dans tous les labos de la pharma…)

  2. Je savais pas trop ou mettre ça : un patient qui vient me demander un anti moustique. son médecin lui a dit de prendre dans l’ordre de préférence à base de DEET > de l’IR 3535 > de l’Ivabradine:/

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s