On s’associe?

Je ne suis pas un grand fanatique de l’aliskiren, (Rasilez®) ce n’est pas un secret (comme je ne l’étais pas de l’ivabradine jusqu’il y a 45 minutes…), mais je suis néanmoins son actualité.

L’aliskiren est une molécule anti HTA innovante (premier inhibiteur de la rénine à obtenir une AMM) sortie aux EU en mars 2007 et chez nous depuis août 2007.

Son caractère innovant et sa puissance, qui auraient dû révolutionner le traitement de l’HTA selon Paris-Match, devraient donc logiquement largement suffire en monothérapie.

Pourtant, le laboratoire qui le commercialise a déjà demandé et obtenu 3 AMM aux EU et 1 en Europe pour des associations comportant cette molécule:

  • aliskiren+hydrochlorothiazide (Rasilez HCT ® en Europe)
  • aliskiren+valsartan
  • aliskiren+amlodipine

Cette dernière association vient tout juste d’être approuvée aux EU.

Étonnante, quand même, cette frénésie d’association, trois en trois ans, un peu comme si l’aliskiren n’était pas très efficace en monothérapie (je n’ose l’envisager).

J’ai jeté un coup d’œil au RCP et je suis tombé sur des résultats d’études qui ont permis d’obtenir cette AMM.

Ces études sont assez intéressantes.

Il suffit de démontrer que l’association A+B est plus efficace sur la tension artérielle que A et B en monothérapie et qu’un placebo pour obtenir une AMM.

Simple comme bonjour.

Prenons une courbe au hasard (page 3):

Photobucket

En ordonnée, la probabilité d’atteindre une pression systolique inférieure à 140 mm Hg. En abscisse, la pression artérielle initiale.

Bien entendu, plus la TA de départ est élevée, et plus la probabilité d’atteindre l’objectif tensionnel est faible. Par ailleurs, l’ association de 300 mg d’aliskiren+ 10 mg d’amlodipine fait mieux que 300 mg d’aliskiren, 10 mg d’amlodipine isolément et mieux que le placebo.

Mais ce qui est drôle, c’est que sur cette courbe, et sur toutes les autres, l’amlodipine 10 mg fait systématiquement mieux que l’aliskiren 300 mg. Ces doses sont les posologies maximales usuelles de ces deux molécules.

L’amlodipine a obtenu sa première AMM le 21/08/1990, 17 ans avant l’aliskiren, et est actuellement génériquée.

Le coût mensuel d’un traitement par amlodipine 10mg est de 8.82€, celui de l’aliskiren 300 est de 24.67€ soit environ 2.8 fois plus.

Je vous rappelle par ailleurs que la HAS a logiquement publié en septembre 2009 une fiche de bon usage du médicament peu glorieuse pour l’aliskiren.

Méditons encore une fois sur les fortes paroles de Christian Lajoux:

«Enfin, Christian Lajoux, président du Leem (Les Entreprises du médicament), interrogé par notre confrère « le Quotidien du Pharmacien », estime que l’attitude de « Que choisir » constitue «un rejet de l’innovation thérapeutique qui revient à considérer qu’il faut traiter les patients avec des médicaments d’occasion».


SHIFT

Mouhahahaha, gros gadin, ma carrière de Madame Irma en cardiologie vient de s’arrêter net à la publication des premiers résultats de SHIFT à l’ESC 2010.

Photobucket

Contrairement à ce que j’avais pronostiqué dans ma note précédente, l’ivabradine diminue la morbi-mortalité des patients insuffisants cardiaques dans cette étude faite sur plus de 6500 patients plutôt sévères:

The SHIFT trial, conducted in 37 countries, randomized >6500 patients with NYHA class 2-4 heart failure, an LVEF <35%, and a heart-failure hospitalization within the previous year to receive either placebo or ivabradine at a starting dose of 5 mg twice daily, with adjustments to achieve a resting heart rate of 50 to 60 bpm. All patients had entered with a resting heart rate >70 bpm and were on standard heart-failure medications according to guidelines, including include ACE inhibitors or angiotensin-receptor blockers, beta blockers, aldosterone antagonists, and diuretics.

Over a mean follow-up of 23 months, patients taking ivabradine showed an 18% reduction (p<0.0001) in the hazard ratio for cardiovascular death or hospitalization for worsening heart failure, compared with the control group, and a 26% reduction in hazard ratios for the individual secondary end points of death from heart failure and hospitalization for worsening heart failure.

L’article de theheart.org devrait être mis à jour régulièrement dans la journée avec l’arrivée d’informations nouvelles.

A suivre, donc…

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°


Steve Stiles. SHIFT: Adding HR-slowing agent ivabradine to HF meds cuts mortality, hospitalization . theheart.org. [Clinical Conditions > Heart failure > Heart failure]; Aug 29, 2010. Accessed at http://www.theheart.org/article/1113883.do on Aug 29, 2010.

Les diapositives des présentations de SHIFT sont ici.