Défense de cracher par terre

Autre texte tiré du livre dont j’ai parlé ici.

Autre atmosphère, celle du Paris de la fin du XIXème.

La tuberculose faisait alors des ravages que l’on a du mal à imaginer.

En 1896, le Dr E. Vallin plaide pour la diffusion de crachoirs portatifs pour éviter que les tuberculeux ne propagent leurs BK.

J’adore la vivacité de la description de la scène dans le compartiment du train.

La machine à remonter le temps, c’est ici.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

1 thought on “Défense de cracher par terre”

  1. A propos de cracher, je vous suggère la lecture de l’ ouvrage de Martin Monestier : « Le crachat : beautés, techniques et bizarreries des mollards, glaviots et autres gluaux. »

    Plus généralement, c’ est l’ ensemble de ses ouvrages que je vous recommande : il a commis de véritables bijoux à propos de sujets ausi scabreux que le suicide (histoire, techniques et bizarreries de la mort volontaire), les excréments (histoire et bizarreries sociales des excréments), la peine de mort (histoire et techniques des exécutions capitales), les poils, les seins, les animaux-soldats, etc, etc.

    Ceci dit, si vous vous décidez de vous frotter à cet auteur, j’ estime qu’ il n’ est pas judicieux de débuter par le crachat. Ce n’ est pas le meilleur et il n’ est pas vraiment représentatif du reste de son oeuvre. Mais cela n’ engage que moi. Le premier livre que j’ ai lu de lui concerne la peine de mort ; il m’ a donné envie de découvrir les autres.
    Ouf, j’ ai été long, cela ne me ressemble pas. Est-ce que l’ âge conduit à la prolixité ?

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s