La Provence éternelle

Après 3/4 d’heure de discussion sur son état clinique, mais aussi sur la littérature et un ou deux sujets d’actualité, je me prépare à prendre congé d’un patient et de sa femme, tous deux dans leur septième décennie.

Comment dois-je vous appeler?

Jean-Marie!

D’accord, comme le Pen…

Je fais abstraction, car bien évidemment, je supporte ce fardeau depuis fort longtemps.

Je suis d’accord avec lui, quand il s’oppose à ce qu' »ils » viennent souiller la Provence de Pagnol!

Son épouse le foudroie des yeux et lui demande d’arrêter de raconter de telles âneries.

Monsieur ***, vous ne faites pas non plus partie du tableau de la Provence éternelle, et si il était au pouvoir, vous seriez parmi les seconds sur la liste.

Son épouse consternée approuve.

Terrible, quand même, cet aveuglement qui conduit à se jeter dans les bras de la bête.

Terrible, aussi, une telle amnésie.

Ni lui, ni sa famille n’ont jamais fait partie d’une image idyllique qui n’a jamais existé que dans l’imagination de romanciers, de poètes ou dans la vision pervertie de politiciens qui font leur beurre du « c’était mieux avant ».

Dans le même ordre d’idée, et sans que je lui raconte cette histoire, un copain généraliste m’a dit qu’il avait remarqué une multiplication de propos racistes depuis que l’équipe de France a été sortie comme une malpropre du Mondial.

Sa conclusion était que l’état de grâce « black-blanc-beur » de 1998 était bien révolu.

Cet état de grâce, a-t-il seulement eu lieu en dehors des vignettes publicitaires?

Si oui, c’est que la fraternité et l’égalité sont proportionnelles au nombre de buts marqués par un membre de telle ethnie/race/religion/couleur de peau….

Et dans ce cas, c’est encore plus dramatique.



Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

3 thoughts on “La Provence éternelle”

  1. j’ai apprécié cette note mais j’en fus lacérée de dépit!j’aurais voulu que l’Histoire fût différente,que mon peuple ne fût pas asservi,avili pendant plus d’un siècle par le colonialisme français!au point de perdre ses repères;c’est l’Impérialisme qui crée l’Indigence!il faut savoir reconnaître ceux qui ont semé le trouble dans nos eaux!

  2. Je me sens démuni contre le racisme ordinaire, insidieux… Au détour d’une consultation, la mère d’un patient qui se plaint de l’école de son fils où « il y en a trop, des gens comme ça ! »
    Une autre, qui se plaint que l’infirmiere n’était pas aimable, « et comme par hasard, elle est noire, hein ! »

    Le psy se doit de rester neutre, sinon le lien thérapeutique est cassé… Mais ca me démange de les recadrer, qu’est ce que ça me demange!

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s