BCB iPhone et contrôle d’interactions

La BCB est une base de donnée sur le médicament accréditée par la HAS.

Leur site web clame d’ailleurs fièrement:

« La Banque Claude Bernard (BCB) est une base de données électronique sur les médicaments intégrée depuis plus de 20 ans aux logiciels des professionnels de santé.

Elle a pour finalité d’assurer la sécurisation de la prescription et d’apporter une aide efficace à la prescription de médicaments.

Mise à jour régulièrement à partir des informations officielles sur les médicaments, la Banque Claude Bernard est signataire de la charte de qualité des banques de données médicamenteuses de l’AFSSAPS* qui implique conformité aux données référentielles, rapidité de mise à jour, neutralité et complétude de l’information.« 

Leur offre comporte une application iPhone, « BCB iPhone » que j’ai toujours trouvée très pratique à utiliser au lit du patient (ici et ici).

Puis un jour, je suis tombé sur un patient dont le traitement comportait Kardégic® 160 une fois par jour et Methotrexate 7.5 mg par semaine. Il m’a dit qu’un pharmacien lui avait dit un jour que cette association était contre-indiquée.

Ni une ni deux, je contrôle et j’obtiens en effet:

Photobucket

Bon, c’est bien embêtant tout ça…

Après avoir pris quelques renseignements (notamment au niveau de la source), je contrôle cette interaction sur la base BCB de la clinique, et j’obtiens cette réponse:

« ASSOCIATION CONTRE INDIQUEE :
KARDEGIC 160 mg Poudre pour solution buvable (ACETYLSALICYLIQUE ACIDE)
METHOTREXATE BELLON 2,5 mg Comprimé (METHOTREXATE)
Acide acétylsalicylique Potentialise l’effet de Méthotrexate
Majoration de la toxicité, notamment hématologique, du méthotrexate (diminution de sa clairance rénale par les anti-inflammatoires).
Source Thesaurus AFSSAPS du 30/06/2009
Conduite à tenir :
CONTRE-INDICATION – PRECAUTION D’EMPLOI.
– Avec le méthotrexate utilisé à des doses > 20 mg/semaine :
. contre-indication avec l’acide acétylsalicylique utilisé à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires,
. précaution d’emploi avec des doses anti-agrégantes plaquettaires d’acide acétylsalicylique. Contrôle hebdomadaire de l’hémogramme durant les premières semaines de l’association. Surveillance accrue en cas d’ALTERATION (même légère) de la FONCTION RENALE, ainsi que chez le SUJET AGE.
– Avec le méthotrexate utilisé à des doses < = 20 mg/semaine :
précaution d’emploi avec l’acide acétylsalicylique utilisé à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires. Contrôle hebdomadaire de l’hémogramme durant les premières semaines de l’association. Surveillance accrue en cas d’ALTERATION (même légère) de la FONCTION RENALE, ainsi que chez le SUJET AGE.
« 

Ouf, en fait, on est dans le cas d’une simple précaution d’emploi puisque la posologie de methotrexate est largement inférieure à 20 mg par semaine.

Dans certains cas (idem pour Previscan/Kardégic, cf. infra), la fonction contrôle d’ordonnance de l’application BCB iPhone (« L’essentiel de la Banque Claude Bernard disponible sur votre iPhone ou iPod touch.« ) ne fournit qu’un fragment de ce qui est effectivement marqué dans le Thesaurus. Ici, il me semble que l’on est largement en dessous de « l’essentiel ».

PhotobucketDans ce cas là, la notice est un peu moins incomplète puisqu’elle comporte un seuil posologique. Mais bon, sa clarté pourrait y gagner sans inconvénient majeur.

Ce fragment ne comporte en effet pas des informations qui me semblent pourtant être « essentielles » pour cette prescription, informations contenues dans la notice officielle.

Donc dans ce cas, et pour la BCB iPhone, pour la « conformité aux données référentielles », c’est pas trop ça.

J’ai contacté la BCB par mail vendredi en quinze, sans réponse, puis par téléphone vendredi dernier et j’ai eu une explication « technique »: la base de donnée totale a une taille supérieure à 3Go, elle n’est donc pas importable dans l’iPhone. un technicien m’a précisé qu’il n’y aura donc pas de mise à jour. En pratique, donc, l’analyse d’ordonnances de BCB iPhone ne donne que le niveau le plus élevé d’interaction en faisant fi de toutes les interactions conditionnelles. Cela peut sembler à première vue sécurisant. Mais ce n’est ni conforme à la base de données de référence, ni à mon sens satisfaisant en pratique quotidienne.

Pourtant, pour les notices individuelles de chaque médicament, la BCB avait élégamment contourné la difficulté en ajoutant dans sa version 2.0 la possibilité de consulter la notice complète en ligne.

Dommage que ce ne soit pas le cas pour la fonction contrôle d’ordonnance.

Dommage aussi que la possibilité que l’application donne des résultats ainsi tronqués ne soit pas indiquée.

Le technicien que j’ai eu au bout du fil vendredi dernier m’a conseillé de me référer à la notice en ligne pour vérifier les interactions. Hormis que ce n’est pas du tout pratique, quel intérêt alors d’avoir une fonction contrôle d’ordonnances?

Il m’a aussi promis une réponse « scientifique » par mail.

A cette heure, l’équipe de la BCB est toujours en train de la rédiger.

Donc en pratique, BCB iPhone, c’est toujours très bien pour consulter les notices des médicaments dans les situations où je n’ai pas d’accès fixe à internet.

Mais maintenant je valide systématiquement les réponses du contrôle d’ordonnances sur un système fixe relié à internet qui donne un accès conforme à la base de données officielle (BCB Hôpital ou la base Thériaque).

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°

Mise à jour de cette note ici.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

5 thoughts on “BCB iPhone et contrôle d’interactions”

  1. Comment fais-tu dans ton quotidien pour l’analyse d’ordonnances? As-tu un logiciel de prescription qui te permette de soumettre à Theriaque (par exemple) le cocktail que tu proposes à ton patient quand tu prescris? Ou entres-tu ligne par ligne tes prescriptions?

    1. Ça dépend!
      A la clinique, le logiciel de prescription qui est relié aux ordinateurs des IDE et à la pharmacie oblige l’analyse de l’ordonnance par la BCB.
      Sinon, ailleurs, cabinet ou hôpital, j’écris ou j’utilise Word ou OpenOffice pour faire mon ordonnance. Dans ce cas j’ai l’analyse d’ordonnance très facile (sur BCB Hôpital/BCB iPhone).
      Mais en pratique, je prescris assez rarement car la plupart des patients me sont envoyés « pour bilan ». Après, le plus souvent (c’est au cas par cas) c’est la médecin généraliste qui modifie/initie les prescriptions.

      1. Si je comprends bien le logiciel de la clinique offre une solution intéressante au circuit du médicament: la retranscription n’existe pas, analyse des interactions systématique et validation pharmaceutique possible. Faut-il renseigner une valeur de clairance de créat, le poids l’âge le sexe, autres info? Y a-t-il une contrainte du logiciel sur des critères minimum à fournir? Si c’est le cas les préventions d’amont sont très bonnes « pour éviter l’évitable ». Comment ça se passe en bout de chaine au niveau de l’administration, de sa validation (+ traçabilité) et du retour d’info au prescripteur en cas de problème?

        1. On peut entrer des données biométriques, mais elles ne sont pas prises en compte dans le contrôle de l’ordonnance.
          Peut-être un jour…
          Donc pour l’instant, aucune contrainte de la part du logiciel.

          Les IDE ont un plan de soins informatisé sur des ordinateurs portables avec lesquels elle font le tour (connexion wifi de partout). Elles reçoivent nos prescriptions quasi en temps réel.
          Elles valident la dispensation via le même logiciel.
          De ce point de vue, la traçabilité est excellente.

          En bout de chaîne, et bien, comme la clinique est toute petite, on y arrive rapidement!
          Donc le retour d’info par les IDE ou la pharmacienne est fait le plus souvent par téléphone voire par messagerie électronique pour cette dernière.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s