Epidémie de dépression

En arrivant à la maison, je suis juste tombé sur la fin d’un reportage d’Envoyé Spécial sur la dépression.

J’ai été captivé par la partie traitant de la collusion des médecins leaders d’opinion avec l’industrie pharmaceutique et des conflits d’intérêt.

Ce qui m’a fasciné, c’est d’entendre à la télévision tout un tas de concepts dont notre petit groupe de blogueurs médicaux, et d’autres, non blogueurs (notamment le formindep et Dominique Dupagne) , discutons depuis des années sur la toile.

Le passage aux médias traditionnels n’apporte rien, hormis une diffusion plus importante.

Par contre, depuis les « Médicamenteurs« , le mouvement s’accélère.

Hier, on parlait de l’indépendance des experts dans « Service Public » sur France Inter.

Dans Envoyé Spécial, les journalistes sont même allé interroger Daniel Carlat himself!

A la fin, le journaliste en studio est raisonnablement optimiste et parle d’un possible « Sunshine Act » à la française.

Ce qui est triste, c’est que la sclérose est telle chez nous que le salut ne semble pouvoir venir que des progrès venus des États-Unis.

Comme d’habitude, nous sommes à la traine.

Vivement une émission similaire pour la cardiologie.


Contacter l’auteur…(2)

Je reçois encore quelques sollicitations pour publier tel ou tel message sur ce blog.

Bon, ça s’est bien calmé, mais il reste quelques obtus, et surtout, je n’arrive pas à envisager toutes demandes que l’on pourrait me faire. J’en oublie toujours une.

(message personnel pour Tiphaine: cette remarque ne te vise en aucun cas, je n’ai pas écrit cela pour toi)

J’ai donc modifié le texte préliminaire à mon adresse électronique de ma page « contacter l’auteur » (tout en haut et à droite).

Qu’en pensez-vous? Amis administrateurs, j’ai oublié une situation?

 



« Si vous faites partie d’une agence de communication, de presse, d’un service commercial, quel qu’il soit, sachez que par principe, l’auteur refuse:

  • la pratique « d’échange de lien » avec d’autres sites.
  • les propositions de publier des informations commerciales, que ce soit à titre gracieux ou non.
  • la vente d’espaces publicitaires.

Je refuse aussi systématiquement la publication de mes notes en dehors de mon domaine.

Tout cela, même si vous précisez dans votre message que mon blog est le meilleur que vous n’ayez jamais lu.

Ne perdez donc même pas votre temps à m’écrire, passez au blog suivant!

Je dois malheureusement appliquer la même politique « noniste » aux organisations caritatives, aux administrations, aux grandes ou petites causes, qu’elles soient nationales ou non, aux messages de santé publique quels qu’ils soient….

Car même si j’approuve chaleureusement certaines de ces initiatives, leur nombre (il y a une « semaine du rein/coeur/de la greffe/du don de moelle… » presque tous les jours!) ne me permet pas de toutes les relayer.

Par carence, et pour ne pas faire de favoritisme, à mon grand regret, je préfère donc n’en relayer aucune.

Enfin, pour finir, je ne signe pas non plus de pétitions.

(Pourtant, malgré tout cela, je ne pense pas être un méchant garçon.)

Si votre message appartient à une des catégories citées (ou apparentées), vous qui m’écrivez, abandonnez tout espoir de réponse!

Dans le cas contraire, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante:

… »