Le boulet

En supprimant une de mes vacations hospitalières, je savais que j’allais perdre de vue des patients que je suivais parfois depuis 7-8 ans parfois.

Mais les cimetières sont remplis de personnes indispensables, et je pense que changer de médecin ne peut pas faire de mal à l’issue d’une longue période de suivi: nouveau point de vue/nouvelles solutions, disparition de la lassitude/de la force de l’habitude…

Je me suis aussi débarrassé d’un certain nombre de boulets, sauf 1.

Il est pas grand, pas beau et il ne sent pas le sable chaud, mais l’eau de toilette bon marché (à ne pas confondre avec l’eau de toilette du Bon Marché. Dans la région on appelle ça le « Senbon »).

Il n’a rien, strictement rien, notamment d’un point de vue cardio-vasculaire.

Mais il veut être rassuré.

Il est gentil, comme on dit ici, et ce qu’il cause…

Du début à la fin de la consultation, ce n’est qu’un flux ininterrompu de paroles dont la vacuité intéresserait les plus ardents défenseurs de l’homéopathie. Il distille une intelligence à 30CH.

Même une succussion vigoureuse entre chaque phrase ne servirait à rien (et pourtant, Dieu seul sait combien j’en rêve)

La « mémoire de l’intelligence », voilà un beau sujet de thèse en neuroscience.

Il a quand même réussi à me dire que j’avais pas mal grossi par rapport à la dernière fois, et que mes plus belles années étaient derrière moi, et que je les avais gâchées en faisant médecine.

Pfomp, pfomp (bruit d’un silencieux de pistolet)

Je n’arrive à le faire taire que lors de l’auscultation pulmonaire, bouche ouverte (et encore…).

Jamais je n’ai aussi bien examiné un poumon, lobe par lobe, bronche par bronche, groupe d’alvéoles par groupe d’alvéoles.

Petit aparté: on me demande assez souvent si tel ou tel produit homéopathique est compatible avec telle ou telle molécule cardiovasculaire. Avant, j’avais du mal à ne pas pousser un petit ricanement, ce qui était mal perçu. Maintenant, je donne la réponse que m’a soufflée un confrère généraliste. Il faut prendre un air pénétré et inquiétant et répondre d’une grosse voix: « Attention, vous parlez de l’homéopathie que l’on peut prendre avec un dentifrice à la menthe, ou de l’autre? »

Effet garanti.


Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

10 thoughts on “Le boulet”

  1. N’empêche, heureusement que l’homéopathie existe, ça permet de trouver des dentifrices à autre chose que « menthe qui arrache (avec un arrière goût de menthe qui arrache) » et « parfum bubble gum à la fraise »…

  2. Eh beh… je me demande à quoi il a gâché les plus belles années de sa vie, lui. J’adore ce genre de remarque venant des patients, dans la veine du « vous avez l’air fatiguée, Docteur… ». Mais enfin là c’est du best of, quand même.
    Marrant que tu te le coltines toujours😉 enfin marrant vu du dehors, hein! Il te vénère, c’est ça la célébrité.

  3. Mon boulet à moi c’est un patient qui vient toujours le matin à 9h00, et qui me fligue mon cabinet pour environ 2 heures, avec une odeur difficilement descriptible, (normal me direz vous!), genre: un mélange de sueur + pipi de chats + tabac froid + et d’autres essences naturelles que je n’ai pas réussi à identifier…
    Je ne vous explique même pas ce que je trouve sous (et dans) les vêtements. Et, en plus c’est un régulier: 2 fois par an….

  4. n’embêtez pas les gentils patients🙂

    Il y a l’urgence ressentie et l’urgence réelle et je dois dire que la première fait bien trois quart de mes consultations. Et si l’on n’était pas victime de la surinformation mes consultations seraient moins remplies.

  5. Je vais tenter le coup du dentifrice à la menthe,ici (Sud du Portugal) il y a beaucoup d’allemands adeptes de l’homeopathie dure et pure.Parfois(je me demande bien pourquoi)ils viennent demander l’avis d’une vulguaire médecin de famille allopathique…
    ça devrait faire son effet!

  6. heureux qui n’aurait qu’un boulet ! à première vue des affreux sales méchants et très malades en fond d’activité j’en vois tout de suite 7 ou 8..

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s