Oiseaux venimeux

Vous vous souvenez des phyllobates et de la batrachotoxine?

Et bien, certains oiseaux (Ifrita kowaldi et certaines espèces du genre Pitohui) sécrètent une toxine apparentée, l’homobatrachotoxine.

Et comme pour les phyllobates, ce serait la consommation de coléoptères qui leur donnerait cette étonnante propriété.

D’habitude, on creuse sa tombe avec ses dents. Si tant est que ces charmantes bestioles, phyllobates et oiseaux en aient, ce seraient plutôt celle des autres qu’ils creuseraient.



Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s