Bayes, toujours d’actualité.

« Deep down, we’re all Bayesians, except sometimes when making mistakes ».


Il y a des éditos qui sont plus intéressants que les articles qu’ils décortiquent, et le « How Would the Reverend Bayes Interpret High-Sensitivity Troponin? » du Circulation de cette semaine fait partie à mon avis de ceux-là.

L’article de Januzzi s’intéresse à la valeur diagnostique de la troponine ultra-sensible (hs-TnT) dans le diagnostic des syndromes coronariens aigus (SCA).

Les auteurs comparent notamment cette hs-TnT avec la troponine conventionelle (c-TnT).

La hs-TnT gagne en sensibilité (62% contre 35%) au prix d’une perte de spécificité (89% contre 99%).

Cela a permis de dépister 11 SCA supplémentaires parmi les 37 de l’étude, au prix de 35 faux positifs parmi les 340 patients n’ayant in fine pas de SCA.

Toutefois, une partie de ces « faux » SCA étaient de vrais cardiaques, c’est à dire ayant une altération structurelle non coronaire, mais qui a toutefois été dépistée pas la hs-TnT.

Les auteurs de l’éditorial s’interrogent sur la performance finale du test, quand celui sera pratiqué dans des situations où les patients seront à bas risque.

On en revient toujours au théorème de Bayes, c’est à dire que la probabilité post test est dépendante de la probabilité pré test.

« Thus, even very high values of troponin do not establish a diagnosis of ACS with confidence if the pretest probability is low. Conversely, very low values do not reliably exclude the diagnosis of ACS if pretest probability is high. From a Bayesian perspective, therefore, troponins are no different from any other imperfect diagnostic test, and even putative « high-sensitivity » assays must obey the mathematical laws of probability. »



°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°


How Would the Reverend Bayes Interpret High-Sensitivity Troponin? George A. Diamond and Sanjay Kaul. Circulation. 2010;121:1172-1175; published online before print March 1 2010, doi:10.1161/CIR.0b013e3181d839e8


High-Sensitivity Troponin T Concentrations in Acute Chest Pain Patients Evaluated With Cardiac Computed Tomography. James L. Januzzi, Jr, Fabian Bamberg, Hang Lee, Quynh A. Truong, John H. Nichols, Mahir Karakas, Asim A. Mohammed, Christopher L. Schlett, John T. Nagurney, Udo Hoffmann, and Wolfgang Koenig. Circulation. 2010;121:1227-1234; published online before print March 1 2010, doi:10.1161/CIRCULATIONAHA.109.893826

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

1 thought on “Bayes, toujours d’actualité.”

  1. de près ou de loin la pratique de la troponine us nous promet autant de réjouissances que celle des d-dimères!

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s