J’ai investi dans une pharmacie!

Enfin, pas en France, je crois que c’est rigoureusement interdit, mais au Pérou.

Ce prêt ainsi que des milliers d’autres sont sur Kiva.org, et n’attendez aucun retour sur investissement, c’est purement à but humanitaire.

C’est du microcrédit, et c’est une bonne façon de diversifier son engagement humanitaire.

Les prêts concernant le domaine de la santé sont particulièrement rares. Les statistiques de Kiva.org qui sont particulièrement fournies m’indiquent que ce secteur représente 4.92% de mon activité depuis que j’ai commencé en octobre 2007… 

On trouve aussi parfois des prêts assez atypiques comme celui-ci qui est en fait un prêt étudiant. Je n’ai pas souscrit, un peu trop éloigné de mes centres d’intérêts, mais pourquoi pas…

Si vous voulez commencer par un prêt de US$25 offerts par Kiva pour en découvrir comment le principe, c’est ici.  

Comme toujours, les deux groupes les plus actifs de Kiva sont les Athées (toujours largement les plus généreux) puis les Chrétiens de Kiva.😉

Kiva n’opère pas sur notre territoire, mais il existe chez nous du microcrédit, par exemple l’ADIE. L’aide se matérialise ici sous forme d’un don à l’association.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

5 thoughts on “J’ai investi dans une pharmacie!”

  1. Je confirme, seuls les docteurs en pharmacie peuvent investir dans une pharmacie d’officine en France. Ils ne peuvent être majoritaire que dans une, et n’avoir des part que dans trois autres officines.
    Elle est charmante ma consoeur🙂

  2. Et voilà! Une convertie de plus! J’étais déjà adepte du système des micro crédits (en général je passe par babyloan) merci de m’avoir fait découvrir ce nouveau site!

  3. Merci pour ce lien. J’ai investi dans une ferme en Palestine et dans l’isolation d’une maison en Mongolie.

  4. Bravo pour votre action ! Je découvre le principe (et le site kiva). C’est là que l’on se rend compte des inégalités. Si 25 dollars peut aider d’autres populations à améliorer leur niveau de recours aux soins, il faut agir.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s