bœuf 2.0

Photobucket

Quiconque veut parler du phénomène « web 2.0 », que ce soit pour l’encenser ou pour prédire sa fin prochaine (ou passée) cite le bouquin de James Surowiecki, « La sagesse des foules » (Editions Jean-Claude Lattès), en anglais « The Wisdom of Crowds ».

Je ne vais pas revenir sur le concept qui ne m’intéresse pas plus que cela, mais sur un des exemples de cette sagesse des foules, cité par Surowiecki. L’idée générale est qu’une connaissance ou qu’une décision apportée par un groupe d’individus « lambda », c’est à dire non éduqués, sera toujours meilleure que celle fournie par un seul individu « éduqué », c’est à dire un « expert ».

L’anecdote a été publiée le 7 mars 1907, sous le titre « Vox Populi » dans le très prestigieux magazine Nature, par le non moins prestigieux Francis Galton. Ce dernier a assisté à Plymouth à une foire paysanne, et notamment à un concours au cours duquel il fallait deviner le poids de viande préparée à partir d’un bœuf présenté vivant aux compétiteurs. Le carton coutait 6 pennies, et chaque participant devait y inscrire son nom et le poids qu’il pensait être le plus juste.

Huit cent personnes ont participé à ce concours, Galton a analysé 787 cartons, 13 étants non exploitables.

La médiane des propositions était de 1207 lbs (environ 547 kg), alors que la réponse était 1198 lbs. Soit une erreur tout à fait acceptable. Pourquoi la médiane, et non la moyenne ? Tout simplement car Galton pensait que la médiane était plus « démocratique ». Mais en définitive, dans cet exemple précis, la moyenne des propositions était encore plus proche de la réalité puisque Galton la donne dans une réponse à un commentaire le 28 mars 1907: 1197 lbs (soit une différence de 1 lb, soit environ 450 g)!

Un dénommé FH Perry-Coste pointe tout de même un biais que l’on va retrouver cent ans plus tard dans cette belle notion de sagesse des foules appliquée au web 2.0: la foule qui estime le poids « utile » de l’animal, comme la foule qui va « faire » le web 2.0, que l’on oppose l’une et l’autre à l’opinion des « experts » est en fait composée en partie d’experts! Toute la question repose sur la proportion d’experts au sein de cette foule.

Mais on aura beau dire, malgré leur démocratisation galopante, l’accès aux technologies de la toile filtre déjà une grande partie de la population générale. Par ailleurs, l’accès aux connaissances qu’a cette sous-population est tellement facile, une fois le premier filtre passé, qu’il devient alors difficile de parler de « foule non éduquée ». Je ne crois pas que le nombre fasse la qualité, mais plutôt l’accès aux connaissances d’une population de plus en plus importante. Après, il reste l’épineux problème du tri de la masse d’informations sur la toile, mais cela est une autre histoire…


°0°0°0°0°0°0°0°0°0°


Galton F. Vox populi. Nature 75, 450 – 451 (07 Mar 1907)

Galton F. The Ballot-Box. Nature 75, 509 – 509 (28 Mar 1907)

« La Toile change de version et passe au 2.0 » par Philppe Eveillard. (cet article remarquable fait partie d’une série non moins remarquable de textes collectés et parfois écrits par Dominique Dupagne: « Médecine 2.0« )

CatégoriesWeb

4 Replies to “bœuf 2.0”

  1. Heu…j’avoue n’avoir pas vraiment compris où tu voulais en venir.
    787 personnes estiment le poids du vache sans trop se abuser de la bière locale. Il est clair que la moyenne ou la mediane ne devrait pas être trop loin du compte.

    Par contre « la moyenne » ou la « médiane » d’un groupe d’opinion j’ai plus de mal. Pour une fois, ce n’est pas un bête problème de proba stat ;). C’est plus profond (ou alors c’est l’effet de la digestion).

    Qu’est ce que l’opinion d’une foule? Celle de sa majorité?
    On va avoir souvent du « 51% versus 49% » pour peut que la question admette une réponse tranchée. Bof. Voila pourquoi je ne te suis pas trop…

    Qu’est ce qu’un naïf à l’heure actuelle? Vaste question aussi…surtout en médecine…les patitiens et internet…tout un programme je suppose.

  2. Ah bah flute!
    J’avais omis de mettre des pourcentages pour ne pas avoir de remarques sur le nombre de décimales, et tu trouves autre chose!

    Pour l’histoire médiane/moyenne, je te suggère d’écrire « une lettre aux éditeurs » à Nature. Ça devrait les passionner, et ils devraient publier ta lettre, ne serait-ce que pour le délai entre son envoi et la parution de l’article en question.

    Pour la première question: à savoir où je veux en venir, et bien nulle part!

    Pour la dernière question: qu’est-ce qu’un naïf à l’heure actuelle, et bien, c’est en effet une très bonne question qui mérite qu’on y réfléchisse.

  3. Meuuh non 🙂 je n’ai rien critiqué cette fois.

    Je n’ai rien critiqué sur la moyenne ou la médiane là 🙂
    Je disais juste qu’un type va proposer un peu plus, un autre se tromper dans l’autre sens et que donc sur un grand groupe (1000) il « normal » (c’est le cas de le dire…) qu’en moyenne (ou en médiane), ils ne tombent pas loin du résultat. Plus près que n’importe quel boucher expert.

    Est ce à dire qu’une foule à toujours raison face à un expert? Je ne pense pas car je n’arrive pas à définir « l’opinion de la foule ».
    Dire que c’est l’opinion de la majorité ne semble pas très bon…mais il est déjà assez tard.
    De plus, une foule totalement ignorante va avoir des « avis »
    tellement différents qu’on va avoir du mal à en retirer *un* avis. Tout le monde à une idée du poids d’une vache. Tout le monde n’a pas un avis intéressant sur disons le LHC.

    lol pour la lettre aux éditeurs.

    Pauvre petits pourcentages. Ils ont aussi un droit de Cité quand ils sont bien écrits.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.