statistiques et carmf

La CARMF, c’est la caisse de retraite des médecins. A priori, rien de bien folichon, donc.

Mais chaque année, elle donne des statistiques tout à fait instructives sur notre profession.

Et là, ça devient passionnant.

D’abord, on observe une nette féminisation de la profession, puisque nos consœurs représentent respectivement 66%, 64.3%, et 59% des effectifs de la filière médecine générale en TCEM1, TCEM2 et TCEM3 en 2007-2008.

Leur répartition au sein des spécialités reste très hétérogène: de 20.1% en chirurgie à 87.2% en dermato-vénérologie en TCEM4. En cardiologie, on reste encore un peu macho avec un petit 45.6% en TCEM4.

Les médecins vivent plutôt bien avec un BNC moyen (Bénéfice non commercial, soit les honoraires moins les charges et les frais) à 69962€ en secteur 1 et 92413€ en secteur 2 pour l’année 2006.

Les spécialistes gagnent plus que les généralistes: 83377€ contre 62479€ en secteur 1 (soit une différence de 25%).

En 2006, les 3150 cardiologues avaient un BNC moyen à 97775€.

Maintenant, petite larme à l’œil, séance empathie, sortez les mouchoirs.

Le BNC moyen a baissé entre 2005 et 2006 pour le secteur 1 : -3.38% pour l’ensemble des médecins, -4.19% pour les généralistes et -1.92% pour les spécialistes. Les revenus du secteur 2, eux, ont plutôt augmenté: +0.71% pour les généralistes, +3.62% pour les spécialistes.

Conclusion des statistiques sur le BNC: pour gagner de l’argent, surtout pas médecine générale, et plutôt en secteur 2.

(Je sais, je sais, ce n’est pas un scoop).

Je n’ai plus de scanner, donc je ne peux pas vous montrer la pyramide des âges des médecins. Mais ce n’est pas plus mal, elle fait peur. L’âge moyen des médecins est à 51.78 ans au premier juillet 2008.

Dans 10-15 ans, ça va être le désert médical.

Bon, c’est bien de payer pour la retraite des autres, mais comment évolue le rapport cotisants/allocataires? Et bien, je vous le donne en mille, il s’effondre au fil des années, puisqu’il est passé de 4.53 à 2.83 entre 1992 et 2008. C’est à dire en 16 ans à peine!

Etant donné la pyramide des âges, on va bientôt se retrouver avec un rapport inférieur à 1! Chaque médecin actif aura à sa charge plusieurs confrères retraités et leurs conjoints. On a intérêt à mettre les rallonges de la table de la salle à manger!

Enfin, le meilleur pour la fin. Quelle est la nature des affections des médecins en incapacité ou en invalidité en 2007?

Je vous rappelle les trois premiers tueurs dans les pays développés: pathologies cardiovasculaires, cancers et accidents vasculaires cérébraux.

Et bien, chez nous, ce n’est pas du tout ça!

Pour l’incapacité, dans l’ordre:

  1. cancers (31.40%),
  2. affections psychiatriques+toxicomanie+éthylisme (18.26%) et
  3. affections rhumatismales (12.09%).

Pour l’invalidité:

  1. affections psychiatriques+toxicomanie+éthylisme (41.05%),
  2. affections neurologiques (12.75%) et
  3. affections cardiovasculaires (11.35%).

41.05% des pensions d’invalidité liées à « affections psychiatriques+toxicomanie+éthylisme », diable!

Bien beau métier, mais qui fatigue les nerfs…