Comme c’est étrange…

Dans le PLoS One d’il y a deux jours, on trouve un papier qui montre que depuis que le JAMA exige une analyse statistique indépendante pour les articles financés par l’industrie, ce dernier en publie moins. Alors que dans le même temps, le Lancet et le NEJM en publient plus.

Les auteurs ne vont malheureusement pas bien plus loin, car ils ne connaissent ni l’évolution du nombre d’articles financés par l’industrie, soumis au JAMA, ni même leur taux d’acceptation.

Mais la constatation est intéressante.

L’industrie serait-elle allergique à l’analyse statistique indépendante, ou est-ce  que cette dernière diminue indifféremment le taux d’acceptation des articles?

Le mystère reste entier.

Regardons toutefois cette vidéo qui éclaire singulièrement ce problème délicat:

Décryptage façon Arrêt sur Images: le chanteur à la gueule de truand, c’est le Lancet, les filles, l’industrie, le type un peu simplet et à l’air honnête sur la banquette arrière qui disparaît définitivement au bout de 30 secondes et ne ramène rien, c’est le JAMA. Moralité: l’honnêteté ne paie pas.

Alternative: le simplet honnête, c’est un statisticien indépendant que le Lancet a eu initialement l’intention d’amener avec lui en virée. La première fille, de l’industrie, lui glisse dans l’oreille de se débarrasser fissa de ce boulet, sinon, ce sera soirée Sudoku chez mamie, sans ses copines. Le Lancet a tenu exactement 30 secondes avant d’éjecter à grands coups de pompes le statisticien dans le fossé et de prendre à la place une statisticienne non-indépendante beaucoup plus bonnarde et qui a tout compris (la brune avec le petit haut noir et la jupe léopard). Moralité: idem.

(RIP Pauly Fuemana)

Pour rester sur le même sujet, les cours de mon DU d’interprétation des essais thérapeutiques a débuté en début de semaine, et le premier article qui nous a été soumis est l’étude HOT, financée par l’industrie et publiée dans le Lancet en 1998.

Avec les cours d’un côté et quelques questions pour nous guider, on réalise vite que les conclusions ne reposent sur rien, ou presque, en tout cas pas sur le niveau de preuve annoncé par les auteurs.

Ça me paraît stupéfiant que ce papier ait été accepté et publié tel quel dans le Lancet.

Même les relecteurs d’Impact Médecine auraient tiqué.

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°

Wager E, Mhaskar R, Warburton S, Djulbegovic B (2010) JAMA Published Fewer Industry-Funded Studies after Introducing a Requirement for Independent Statistical Analysis. PLoS ONE 5(10): e13591. doi:10.1371/journal.pone.0013591