Sceau HON et TinEye

Cela peut paraître curieux d’associer en une même note le sceau HON et le moteur de recherche d’images TinEye, mais en combinant les deux, on peut obtenir des résultats intéressants.

Je vous rappelle que le sceau HON permet de repérer sur la toile les sites qui ont fait la démarche de respecter les 8 critères (bientôt 9 pour les médecins) reflétant les principes éthiques développés par la Fondation HON.

Malheureusement, selon les chiffres d’une enquête récemment commanditée par le CNOM (diapo 10/17), près de 71% des internautes ne sont pas capables de différencier un site de santé certifié ou non.

Les causes de cette méconnaissance sont probablement multiples: manque de diffusion, manque de communication, difficulté relative pour un internaute de base de discerner un sceau authentique d’un sceau frauduleux.

Ce dernier point qui est souvent minimisé semble trivial, et difficile à cerner, mais cette histoire assez récente montre qu’il faut toujours cliquer sur le logo ou sur les liens qui lui sont associés pour vérifier que le sceau n’est pas frauduleux.

Combien d’internautes, notamment parmi ceux qui estiment savoir différencier un site certifié font cette vérification?

Je vais faire une petite expérience qui montre que les choses sont encore moins simples qu’il n’y paraît et que 71% c’est déjà un bon résultat.

Pour cette expérience, que vous pouvez réaliser vous aussi, nous avons besoin de 3 choses:

Faisons une recherche TinEye sur un sceau HON pris au hasard (j’ai pris le mien):

Photobucket

J’obtiens donc 209 résultats, sur les milliers d’occurrences du sceau sur la toile. Pourquoi ces pages et pas les autres, mystère et boule de gomme…

Regardons d’un peu plus près un résultat pris au hasard:

Photobucket

TinEye précise l’URL de l’image et celle du site où elle est hébergée.

Le plus souvent, le sceau est un sceau actif et il est hébergé directement par HON. Dans ces cas, bien entendu, pas de souci d’authenticité.

Dans certains cas, toutefois, le logo est hébergé par le site lui-même. Et dans ces cas, pour lesquels le caractère frauduleux du sceau est possible, l’URL donnée par TinEye ne commence pas par « HONConduct… ».

Il suffit alors de parcourir la liste et de rechercher les sites qui hébergent leur sceau et de vérifier leur présence dans la base de données HON grâce au module HON de Firefox.

Le plus souvent, les sites qui hébergent leur sceau sont authentiquement certifiés, mais parfois, on obtient des choses un peu bizarres:

Ce site (g-i-n.net) arbore un sceau HON a priori valide et en cours, mais en fait il est en « réexamen » depuis une durée indéterminée. Le sceau devrait être différent, comme indiqué ici:

Photobucket

Mais comme le sceau de g-i-n.net n’est pas actif, et est hébergé par le site (http://www.g-i-n.net/HONCode.jpg), la Fondation ne peut pas le modifier à distance.

Cette page arbore elle aussi un sceau valide (http://imgs.psychcentral.com/hon08badge.gif) et lorsque l’on clique, on obtient ce certificat. Pourtant Firefox dit obstinément que le site n’est pas accrédité. En fait, l’adresse précisée dans le certificat (http://www.psychcentral.com/) n’est pas la même que la racine de la page: http://forums.psychcentral.com.

Alors, ce forum de ce site accrédité l’est-il ou non?

Même problème pour ce blog du célèbre Martin Winckler, hébergé par passeportsanté.net. Le blog arbore le sceau (http://www.passeportsante.net/img/HONConduct612352_s.gif), mais c’est le site qui propose bien d’autres pages que ce blog qui est accrédité.

Alors ce blog l’est-il ou non?

Difficile comme question, n’est-ce pas?

Autre page dont je ne donnerai pas l’URL mais qui est apparemment maintenue par un confrère urologue parisien qui a particulièrement bien choisi son URL pour attirer le chaland. On trouve ce sceau:

Photobucket

Là, c’est facile, nous sommes devant un administrateur qui s’est certifié lui-même: le logo est « hébergé maison », le lien dirige sur une erreur 404 et Firefox est catégorique, c’est donc un faux que j’ai signalé à HON.

Photobucket

Dix euros que l’administrateur va plaider une méconnaissance de la procédure de certification.

Autre page, autre difficulté d’interprétation. Ce site très populaire a un sceau en bas et à gauche (http://www.guerir.org/++resource++anticancer.skin.images/home_page/ico-bas-hon.jpg), avec un certificat valide. Pourtant Firefox dit non. L’explication tient là aussi à une différence entre l’URL certifiée (http://www.guerir.fr/) qui dirige vers l’URL effective du site (http://www.guerir.org/). C’est fort dommage que le certificat ne précise pas l’URL de ce site miroir (dans certains cas, il le fait).

Enfin dernier cas, et non des moindres, celui de ameli.fr, le site de l’Assurance Maladie.

Par exemple, au niveau de la page « assurés« , on trouve un logo apparemment valide (http://www.ameli.fr/fileadmin/gabarits/images/logoHON.jpg):

Photobucket

Firefox dit pourtant que la page n’est pas certifiée, la raison est indiquée par le certificat: « réexamen ».

Photobucket

Là aussi, le logo n’a pas pu être modifié par la Fondation car il est hébergé directement par le site, ici ameli.fr:

Photobucket

Ces exemples montrent que dans un certain nombre de cas, minoritaires il est vrai, il existe une ambiguïté qui rend difficile pour l’internaute de base que je suis l’identification d’un site de santé de confiance. Avec l’expérience, je trouve que la solution la plus simple pour séparer le bon grain de l’ivraie reste le module complémentaire pour Firefox (ou IE). Cela évite une nécessaire analyse méticuleuse du certificat du site (état de la certification, vérification de l’URL et des éventuels sites miroirs).

L’éventail de ces cas est large, puisque l’on passe du certificat carrément frauduleux à une certaine incertitude liée à une différence entre l’URL certifiée et l’URL qui porte effectivement le sceau ainsi qu’à l’hébergement du logo HON sur des sites de santé, ce qui rend impossible sa modification par la Fondation HON en fonction de l’avancement de la certification.

Vous allez me dire qu’il existe une solution simplissime.

Il suffit tout simplement d’interdire tout hébergement du logo HON en dehors des serveurs de la Fondation.

Et vous aurez d’autant plus raison que HON interdit déjà explicitement cette pratique:

Photobucket

Cette capture d’écran est issue du lien qui me permet d’insérer le logo actif HON sur ce blog. Vous comprendrez donc que je ne vous en donne pas l’URL.

L’ensemble des sites que j’ai évoqués, notamment celui de l’Assurance Maladie, ameli.fr, contreviennent à cette directive stricte du HONcode et devraient donc logiquement se voir retirer ipso facto leur certificat HON. La formulation your certification will be withdrawn ne laisse en effet nulle place à l’équivoque.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

3 thoughts on “Sceau HON et TinEye”

  1. Merci pour ces renseignements très intéressants !!

    Effectivement, il est très difficile pour l’internaute de base (et un peu moins de base…) de s’y retrouver ;->

    J’avais entendu parler de ce logo, mais je ne savais pas ce qu’il était censé signaler — et vous montrez qu’il ne suffit pas d’arborer le logo kivabien ;->>

  2. Vive les usines à gaz.
    Plus je connais HON, moins j’en envie de faire l’effort d’être HON certifié, de toute façon comme je n’ai qu’un blog personnel tout va bien.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s