Fuite?

Il se passe des choses en ce moment autour de l’action Sanofi et des rumeurs sur l’ASMR V du Multaq®…

Tout à l’heure je citais cet article du Figaro.

En fait l’information vient de la Tribune.

Le titre Sanofi-Aventis souffre.

Mais la HAS dément vigoureusement que l’évaluation soit terminéé.

Pourtant, selon l’évaluation donnée par la lecture des différents articles du « Quotidien du Médecin », le Multaq® ne serait qu’ à un iota d’être le médicament du siècle (voire du millénaire).

D’un autre côté, ce produit n’avait pas fait rêver le NICE dans un rapport préliminaire de décembre dernier, en Grande Bretagne (le « Work In Progress » est consultable ici), et le rapport d’évaluation de l’EMA était lui aussi bof-bof.

Alors, fuite ou fausse rumeur?

L’évaluation de la HAS va se rapporcher de celle de l’EMA, voire du NICE ou de celle du « Quotidien du Médecin »?

Quel suspens paroxystique (comme la FA)!

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

6 thoughts on “Fuite?”

  1. Je lisais l’article de La Tribune hier dans l’avion de retour de vacances (financées par mes fonds propres!). Je me suis « précipité » sur le site de la HAS pour constater effectivement que l’avis n’était en fait pas rendu et pour noter la réaction de la HAS face à cet article… La HAS a réagi très vite à cet article et je trouve ça très suspect… Réagir à une information venant d’un journal économique est-ce bien le rôle d’une Haute Autorité dite de Santé? Santé économique du titre? Si j’ai bien compris les résultats des entreprises du CAC 40, il me semble que le laboratoire dont il est question n’est pas vraiment en mauvaise santé économique….
    La HAS peut être rassurée. L’industrie pharmaceutique résiste bien à la crise en général: elle est financée par le creusement des déficits!

  2. Un article du FIGARO du 22/03/2010 (Vaccins grippe A : l’État déboursera 48 millions d’euros par Bruno JEUDY) relate des négociations « particulièrement rudes avec Sanofi-Pasteur » concernant la facture de l’annulation de la commande des vaccins contre la grippe A. La filiale de Sanofi Aventis ne serait pas favorable à la position de l’Etat français qui souhaite bien sûr réduire la facture.
    Le laboratoire hésitait encore lundi « à signer la transaction proposée ou à engager un recours. » suivant le même article du FIGARO.
    Quel rapport avec le MULTAQ et le suspens de son ASMR, de son prix futur etc? Quel rapport avec une fuite qui ferait état d’un ASMR de niveau V quand dans le même temps la HAS signale que sa décision n’est pas rendue en écho à l’article de la Tribune? On devrait raisonnablement penser qu’il n’y a aucun rapport et que toutes les décisions seront parfaitement transparentes et indépendantes.
    En tous cas il sera très intéressant de suivre l’évolution de ces différents dossiers.

    1. Uhhmmmmm, je ne suis pas un adepte de la théorie du complot, et je pense, j’espère bien, que les agences ne sont pas « aux ordres ».
      Maintenant, si le Multaq reçoit une ASMR autre que III ou IV, et que la HAS enregistre quelques démissions dans les semaines qui suivront la publication de l’avis, alors là, oui, je me laisserais tenter par la théorie du complot.

  3. L’article de La Tribune a l’air assez affirmatif quant aux conclusions de la Commission de Transparence qui évoque des « sources concordantes ».
    Si un ASMR de niveau V n’apparaît pas délirant pour le MULTAQ en revanche les conséquences évoquées sont peut être un peu excessives puisqu’on y parle d’un remboursement à 35% par la sécurité sociale sur la base du prix des génériques de l’AMIODARONE.
    Si on prend l’exemple récent de l’EFIENT, un ASMR de niveau V n’empêche pas un prix plus élevé que le PLAVIX princeps ni un taux de remboursement à 65%…
    Un niveau d’ASMR même à V n’est probablement pas en soi un problème… pour les parts de marché si on regarde l’histoire des statines par exemple. Il suffit pour le labo de communiquer sur des critères intermédiaires par exemple plutôt que sur les arguments peu vendeurs des fiches de transparence ou des critères durs de morbi mortalité.
    Il y a toujours des astuces commerciales et marketing que nous connaissons…
    En revanche une menace sur le prix (au fond logique) aligné sur le générique du comparateur avec en plus un taux de remboursement bas, ça c’est un vrai problème pour le laboratoire. C’est en ça qu’on a comme l’impression d’une monnaie d’échanges possible pour régler d’autres dossiers mais là c’est une interprétation toute personnelle et probablement excessive.

  4. D’après ce que je sais; La tribune a eu des fuites sur les conclusions de la commission de transparence; mais SANOFI AVENTIS a fait appel ce qui suspend la décision jusqu’à la prochaine commission. SANOFI pourra ainsi fournir d’autres études (si elle en a…)afin de convaincre la commission d’attribuer à la Dronédarone un S.M.R. et un A.S.M.R. lui permettant un remboursement à 65%. A moins que la reprise des vac… Non, je vais tomber moi aussi dans la théorie du complot!!!

    1. uhmm, c’est « selon des sources proches du dossier »?😉
      le réglement intérieur de la commission de la transparence est en tout cas intéressant à lire: http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/ri_ct_2005_v.04-10-06.pdf

      La procédure contradictoire laisse une marge de manoeuvre qui me paraît particulièrement mince à la firme. Si le dossier Multaq en est là, c’est plutôt mal engagé.
      Par contre, si il y a de nouvelles données, elle est obligée de faire un nouveau dépot, et c’est reparti pour un tour…

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s