Les innovations disruptives de la E-santé (ou #sefaireacheterparGoogle) depuis 2009, en quelques dates

paradigmesante20dokbodyEt si on augmentait le numerus clausus (08/09/2016)

Commentaires sur la note précédente (30/07/2016)

Prendre en charge sa santé (14/06/2016)

La Révolution de la E-santé, l’éternel matin du Grand Soir (29/05/2016)

Theranos, la meilleure des tragédies grecques? (21/05/2016)

iDoigts, le compteur de doigts connecté (21/03/2016)

Une invention incroyable: la gélule connectée pour prendre la température corporelle (21/03/2016)

Surtout ne pas utiliser une application pour surveiller sa pression artérielle (PerrUche en automne. 03/03/2016)

La fin du stéthoscope (31/01/2016)

L’überisation de la santé (03/01/2016)

Dédé(ontologie) (19/12/2015)

Troisièmeavis.fr (14/12/2015)

Santé connectée. De la E-santé à la Santé connectée (janvier 2015. CNOM)

Du grand n’importe quoi… (22/11/2012)

Les patients aussi, ont leurs coquilles vides… (11/11/2012)

Des coquilles vides (27/10/2012)

Sede Vacante (03/04/2010)

Bravo!! (30/01/2010, aucun rapport avec le sujet mais cette note m’a de nouveau fait rire. Surtout quand on connait l’avenir radieux qu’a eu HON par la suite…)

Entreprenariat santé 2.0 (26/12/2009)

#Innovation #eSante #BigData #OpenData #hcsmeufr #hcsmeu #mSante #DigitalHealth #Biotech #DonnéesBiométriques #santéconnectée #FrenchTech #sefaireacheterparGoogle #DisruptiveTechnology #QuantifiedSelf #progrès

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s