troisiemeavis.fr

Twitter m’a fait découvrir un formidable site, deuxiemeavis.fr, qui propose pour 295€ de diminuer les inégalités en santé en permettant à tous ceux qui banquent un deuxième avis sur une grande variété de problèmes médicaux. Au cas où le premier avis ne soit pas le bon… La discussion sur le compte de @VincentGranier est très intéressante entre ceux qui sont contre et ceux qui sont pour.

Ce site me gène fondamentalement car il fait son beurre en cultivant un réflexe très humain, le doute, doute cent fois exacerbé dans les situations où la santé, la sienne ou celle d’un proche est en jeu.

Il est tout à fait normal de douter d’un avis médical, et il est aussi tout à fait normal de demander un deuxième avis. Dans les cas un peu difficiles, je propose très librement et très facilement au patient d’aller voir un confrère cardio. Et je ne me suis jamais formalisé dans les rares cas ou le patient, spontanément, m’a dit qu’il allait demander un deuxième avis.

Mais susciter ce doute, l’amplifier, le cultiver, comme le fait ce site ne l’est pas. 

Premier exemple: l’endartériectomie carotidienne.

C’est une des interventions les plus pratiquées dans le monde et malgré la grande lourdeur des patients opérés, sa morbi-mortalité est généralement inférieure à 3%. Encore une fois, j’insiste, les patients opérés sont en général polyvasculaires, tabagiques, diabétiques, et pourtant, le risque opératoire est plutôt bas.

deuxiemeavis.fr en fait une intervention délicate.

Sténose de la carotide : L’intérêt d’un deuxième avis

Le deuxième avis est particulièrement pertinent dans le cadre d’une sténose carotidienne car les interventions chirurgicales parfois nécessaires sont délicates et les indications doivent être discutées au cas par cas (rapport bénéfice/risque).

Dans ce contexte, un deuxième avis permet de prendre part aux choix thérapeutiques de manière plus éclairée. Les traitements médicamenteux et chirurgicaux doivent être combinés et il est important de définir le bon moment pour leur mise en œuvre.

Les indications doivent être discutées au cas par cas.

Ah bon??

Je pensais qu’un chirurgien vasculaire réunissait une trentaine de patients à la fois dans sa salle de consultation et leur faisait une consultation pré-chirurgicale au mégaphone avant des les opérer en tas.

295€ pour bénéficier d’une discussion au cas par cas, ça vaut en effet le coup dans ce cas là!

Deuxième exemple, l’insuffisance cardiaque.

Insuffisance cardiaque : L’intérêt d’un deuxième avis

Un deuxième avis est particulièrement recommandé dans la mesure où une insuffisance cardiaque peut engager votre pronostic vital si la maladie n’est pas correctement prise en charge.
Un traitement adapté au cas du patient est donc indispensable. Le fait de bien connaître votre maladie vous permettra de prendre part aux choix thérapeutiques de manière éclairée. Certaines de ces thérapies ne sont pas dénuées de dangers et il est important de bien connaître les bénéfices de chaque intervention, tout comme les risques qu’elle comporte, au moment de prendre votre décision.

Par ailleurs, une insuffisance cardiaque entraîne inévitablement un changement dans le mode de vie du patient. Bien connaître sa maladie, les limites qu’elle impose à votre organisme, c’est déjà une partie de la thérapie.

Même remarque: Un traitement adapté au cas du patient est donc indispensable. Sans rire, je pensais que les traitements se tiraient au sort.

Certaines de ces thérapies ne sont pas dénuées de dangers. Là aussi, je suis étonné. Je pensais que tout traitement était sans risque.

En fait, je commence à tellement douter qu’on pourrait créer un site, troisiemeavis.fr, car les thérapies conseillées par deuxiemeavis.fr ne sont pas dénuées de danger et qu’on peut mourir du cœur, et que le traitement du cœur c’est sérieux. Pour 590€, vous bénéficierez de l’avis de spécialistes internationaux,  car en France, c’est pas un secret, on est un peu à la ramasse du point de vue recherche. Cerise sur le gâteau, ça permet encore plus de  lutter contre les inégalités en santé, car vous aurez droit, comme les autres (qui par définition sont mieux soignés que vous) , à bénéficier de leur médecine…

 Ce qui m’étonne le plus, est que du beau monde se soit laissé embringué dans cette histoire. Paradoxalement, la présence du CISS, dont on connait pourtant les vues sur les dépassements d’honoraires, dans le comité scientifique  d’un site aussi mercantile ne m’étonne pas plus que cela. Cela fait longtemps qu’ils vivent dans la maison du fermier de La Ferme des Animaux.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

3 thoughts on “troisiemeavis.fr”

  1. Ce qui est génial, c’est le deuxième avis personnalisé sur pathologie complexe sans voir, ni examiner le patient. Ils sont vraiment très fort!

  2. Et quel mépris pour les médecins qui prennent gratuitement sur leur temps personnel, souvent le soir, pour discuter de leurs dossiers délicats entre confrères…

  3. Moi je veux bien être expert en deuxième avis, mes consultations de médecin de recours ne coûtent que 150 euros et je passe plus d’une heure! Et je communique gratuitement avec mes victimes sur internet!
    Gagner des sous en suscitant la peur est honteux. Le conseil de l’ordre devrait se pencher sur ce site.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s