Le kéké

Il vient de faire un gros infarctus, heureusement qu’à Marseille il y a plus de tables de coronarographie que de poubelles pour le recyclage, sinon son cœur serait au tapis.

Je n’ai pas trop compris ce qu’il faisait dans la vie. Après 4-5 phrases évasives, j’en ai déduit que, rien.

Il est trapu, porte quelques tatouages et ses cheveux gris sont ras. Il parle vite avec un fort accent et ses gestes brusques dévoilent un caractère emporté. Un sanguin, comme les champignons. Quand je suis allé le voir, il était en pleine conversation avec un téléconseiller SFR. J’ai patienté sans rien dire. Sa copine,habillée en jeune, un peu gênée quand même, s’est excusée: on leur a dit qu’on allait passer chez Free, alors ils nous ont rappelé pour négocier. Quand on les a, il ne faut plus les lâcher...

Finalement, SFR a diminué sa note mensuelle de 40€, et lui reprend son iPhone 3G avec des conditions intéressantes, afin qu’il puisse avoir un 4S. Ensuite, une fois qu’il a raccroché, il m’a expliqué les offres de Free.

Pour les 2 paquets par jour, c’est pas le moment, trop de problèmes à gérer à la fois dans sa vie, et puis il lui faudrait arrêter trop de choses à la fois, avec une œillade très appuyée à sa copine qui répond en minaudant.

De toute façon, l’infarctus, c’est pas le tabac, il en est certain. Il sait pas pourquoi il a eu ça.

Son iPhone 4S, il le veut noir et qu’on le livre dans n’importe quel point relais, mais à côté de chez lui.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

2 thoughts on “Le kéké”

  1. Encore un de ces patients « à fond les ballons ».
    Sa copine a réussi , elle😦, à l’emmener devant un cardiologue. C’est déjà çà …

  2. Cette histoire me rappelle celle de l’un de mes patients qui était en train de faire un infarctus , il avait insisté « amicalement » pour que je monte avec lui dans l’ambulance qui l’emmenait à l’USIC. Il me tenait la main tout le chemin en me parlant de tout sauf de sa santé. Arrivés devant la Clinique de Cardio, le brancard s’est bloqué et lui dessus, impossible de le tirer, mon patient a attendu moins de 2 minutes puis a sauté par terre et s’est mis à essayer de débloquer le brancard , comme j’essayais de l’en empêcher pour le remonter sur un autre brancard, il s’est mis à courir tout seul vers l’USIC. Tout le monde était stupéfait, il était devenu incontrôlable !

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s