Chien Untel

J’ai vu récemment un sympathique octogénaire en urgence, accompagné de son fils.

Le monsieur n’avait rien de cardiaque (du moins j’espère) et au milieu de l’examen, son fils m’a parlé de tout autre chose:

– Uhmm, je peux vous poser une question sur les valves?

– Bien sûr, mais ne vous inquiétez pas, les siennes sont parfaites!

– Euh non, il s’agit de mon chien dont les valves viennent de lâcher. Il fait un bruit de ronron, et je l’ai emmené chez le véto qui m’a dit qu’il était gravement malade du cœur.

– Ah. Comment il est cliniquement, il tousse quand il court après la baballe?

– Il a perdu 90% de ses capacités, le véto a parlé d’opération, mais il dit que ça ne marche presque jamais.

– A Maison-Alfort?

– Oui.

-Ah, je vois.

Ce monsieur, de toute évidence si éprouvé, m’a fait tellement de peine, que j’ai prescris du furosémide (j’avais déjà fait ça pour la cardiopathie valvulaire du bichon de la meilleure amie de mon épouse, et le résultat avait été miraculeux). En haut de l’ordonnance, j’ai consciencieusement nommé le patient: Chien Untel, je n’ai pas osé le prénom du chien.

Pour les doses, j’ai un peu improvisé (ouille ouille, jamais je n’aurais fait ça pour un humain): 10 mg Po par jour.

J’ai vérifié ce matin, en fait, la posologie semble plutôt être de 2 à 4 mg/kg de chien. Heureusement, hier je lui ai dit qu’il pouvait doubler les doses en cas d’amélioration partielle.

J’ai hésité un moment pour lui mettre un IEC, mais là ça devenait un peu trop complexe pour moi.

J’espère qu’il n’y a pas de délit d’exercice illégal de la médecine vétérinaire, sinon, je viens de me tirer une balle dans le pied.

– Au fait, il a quel âge?

– 85 ans.

– Non, le chien?

– 10 ans.

 

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°


Le traitement de l’insuffisance cardiaque chez le chien. Folia Veterinaria.

Dictionnaire pratique de thérapeutique chien, chat et NAC, par Robert Moraillon,Yves Legeay,Didier Boussarie. Ed Masson (p 343)