Petite soupe de sorcière

Elle est pas mal celle-là, à la fois légère et relevée.

Une soupe d’été, en somme.

Une dame hypertendue d’environ 70-75 ans, aux antécédents de fibrillation auriculaire consulte pour la première fois un ami  médecin généraliste. Elle est suivie par ailleurs par un cardiologue.

Elle décrit une grande fatigue.

Son traitement:

  • Monotildiem LP 200*1
  • Ténormine 50*2
  • Cordarone*1
  • Aldactone 75*1
  • Préviscan

Cinq lignes, 4 interactions, dont 1 association déconseillée, respect.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

4 thoughts on “Petite soupe de sorcière”

  1. pour la iatrogènie petit jeu! c’est quand meme mieux verapamyl b- amiodarone…
    ceci dit en commençant par la pile tout est possible

  2. Inhibiteur calcique bradycardisant et bétabloquant, c ca? Pourrais-tu détailler les autres intéraction pour un pauvre interne en anesthésie qui tente de lutter contre son ignorance😉

    1. Monotildiem et Ténormine: association déconseillée car 2 bradycardisants et inotropes négatifs.
      Monotildiem et Cordarone: bradycardie et torsades de pointes
      Tenormine et Cordarone: bradycardie et torsades de pointes
      Previscan et Cordarone: majoration de l’effet anticoagulant

      La base Thériaque (http://www.theriaque.org) permet une analyse gratuite d’ordonnance, profites-en!

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s