Beati Pauperes Spiritu

Un Monsieur d’une quarantaine d’années vient à la consultation hospitalière et demande une échographie cardiaque.

– Vous avez une ordonnance ou un courrier?

– Mon généraliste m’a fait une ordonnance, mais je l’ai oubliée à la maison, alors l’hôpital m’en a refait une.

– Donnez-la moi.

– Ben, je l’ai oubliée aussi, mais ils ont dit qu’ils vont vous la faxer.

– On va les appeler,vous êtes hospitalisé où?

– Nulle part.

– Ah!?

– C’est quel service?

– Ben, j’sais pas


Finalement, le courrier, très bref, arrive par fax:

Merci de pratiquer une échographie cardiaque pour un bilan annuel de souffle.

L’entête m’intrigue énormément, il s’agit d’un service très pointu de génétique. Serait-ce une échographie pour une cardiopathie congénitale s’inscrivant dans une maladie génétique complexe?

J’en bave par avance.


– Vous avez une maladie génétique?

– Euh non, j’crois pas.

– Pourquoi ils vous suivent, alors?

– Ah, bah, en fait, ils ne me suivent pas mais ma femme y travaille.

– Ah!! Pourquoi alors vous faites des échographies chaque année?

– Ben, euh, on m’a dit que j’avais un souffle depuis l’enfance, on m’a dit de le faire suivre, mais je n’ai pas fait de contrôle depuis 15 ans.


Bon, ben, l’échographie cardiaque est quasi normale (à part une IM minime bien banale)

@#§♦¢†?!!∞…

Je me demande comment ce type arrive à mettre un pied devant l’autre tout en oubliant pas de respirer. Ça, c’est une vraie question que j’ai eu envie de faire explorer en neurologie.

J’aurais pu aussi  faire moi-même ce test psychomoteur simple:

om?

QUI NE SAUTE PAS N’EST PAS MARSEILLAIS! -ILLAIS! (il arrive que certains sautent en même temps)

QUI NE SAUTE PAS N’EST PAS MARSEILLAIS! -ILLAIS!

C’est bien ça, marseillais de base.

(Il y en a partout des comme ça, mais l’histoire se passe à Marseille, et il faut bien faire un peu couleur locale)