Vacances

Bon, les observateurs avertis ont pu constater la vacuité de ce blog depuis quelques temps.

A part prendre des photos de poulets, je ne suis pas capable d’aligner 2 phrases pour faire une note.

Vous avez donc échappé à:

  • un compte-rendu de ma visite à l’expo Lucian Freud
  • l’histoire triste d’un patient qui ne portait pas le bon nom
  • le récit épique sur 48 heures de ma recherche d’une microSIM
  • une élégie ironique sur la rosiglitazone

Ce blog est donc officieusement en vacances, sauf bien entendu actualité médicale très croustillante.

Il a bien de la chance, car les miennes commencent officiellement dans une semaine.

Comme toujours,  loi de Murphy oblige, cette dernière semaine que je vais attaquer en trainant une langue jusqu’à terre sera probablement aussi la plus chargée depuis des mois.

Quand même, le hasard est parfois très heureux. Vous souvenez-vous de ce fameux repas auquel je ne voulais pas assister? Et bien, il a été reporté à une date où je serai en congés…

(ne soyez pas verts de jalousie, je ne devrais pas quitter pas le pays cette année!)

Enfin, il me reste à vous trouver le feuilleton traditionnel de l’été pour ne pas que vous vous ennuyiez. J’y réfléchirai dans les prochains jours. De votre côté, si l’un de vous a une idée…. Il faut que le texte soit libre de droits, copier-collable et pas trop long.