Interprétation des essais cliniques pour la pratique médicale

Depuis que j’écris sur ce blog, j’ai relaté des dizaines d’histoires où l’on (suivez mon regard…) tentait de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, c’est à dire un médicament inefficace voire nuisible pour une panacée miraculeuse en tripatouillant des statistiques de recherche biomédicale ou en pipotant leur présentation.

Ils continuent à le faire, la révélation quasi mensuelle de petits ou gros scandales le montre parfaitement, car ils font confiance à notre ignorance, et ils ont parfaitement raison.

Nous, ce sont bien évidemment les soignants, notamment les médecins qui n’ont souvent qu’une très vague notion des bases mêmes des statistiques biomédicales.

Après avoir juré que je ne repasserai jamais un autre examen (je continue à rêver à mon internat presque tous les mois), je me suis finalement quand même décidé à essayer de devenir un peu moins ignorant en m’inscrivant à ce DU: Interprétation des essais cliniques pour la pratique médicale.

Il semble avoir toutes les qualités, il se passe presque entièrement en ligne et c’est une équipe de Lyon, la plus belle ville du monde, qui s’en occupe.

Si ça vous intéresse, c’est ici.

(Si vous n’aimez pas les statistiques, vous risquez probablement de trouver la lecture de ce blog pénible dans les mois qui viennent)

Quelques courbes, pas trop pénibles, pour commencer:



Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

10 thoughts on “Interprétation des essais cliniques pour la pratique médicale”

  1. J’ adore les statistiques et surtout les innombrables digressions dont elles peuvent faire l’ objet.
    Vous sachant curieux de tout, je vous engage à lire « Attention, statistiques ! » de Joseph Klatzmann, aux éditions « La découverte ». Dans un langage abordable (même moi j’ ai presque tout compris), l’ auteur nous dessille les yeux et nous met en garde contre les pièges dont sont truffées certaines stats.

    Enfin, je ne résiste pas à la tentation de vous livrer cette citation dont le géniteur m’ échappe :

    « Les statistiques, c’ est comme le bikini : ça montre beaucoup mais ça cache l’ essentiel ».

  2. Bravo🙂
    Et dans les facs ca donne quoi? Les stats devraient être un peu plus enseignées.
    C’est fait dans le cadre de la lecture critique d’article pour l’internat?
    On enseigne un peu de stat en P1 non? (autant dire qu’il ne doit pas en rester grand choses N ans après)

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s