L’homme fait Dieu

Hier au soir, j’ai regardé l’émission « Faut pas rêver » avec Laurent Bignolas.

Dans la série de reportages, celui concernant le culte du cargo m’a fasciné.

Le culte du cargo qui est pratiqué au Vanuatu a pour divinité John Frum, un homme blanc que les anciens affirment avoir rencontré, mais dont la description physique varie selon les récits.

Il est arrivé un jour dans un grand bateau, et a apporté d’immenses richesses. Il a aussi dit aux peuples du Vanuatu de reprendre leurs traditions qui étaient laminées par les missionnaires anglais et français, car à l’époque, le Vanuatu se nommait Nouvelles-Hébrides, et était un condominium franco-anglais.

Puis il est reparti en disant qu’il reviendrait.

Depuis, les adeptes de ce culte l’attendent au sens propre comme le messie.

Il semble en fait que ce dieu homme blanc à l’aspect si variable soit une déification des GIs débarqués aux Nouvelles-Hébrides durant la seconde guerre mondiale avec toute l’intendance de l’armée américaine. Imaginez comme cela a du être impressionnant pour les insulaires de l’époque!

PhotobucketSource.

Le nom John Frum viendrait de « John from (America) »: « Je suis John, d’Amérique« .

La croix rouge, vénérée comme symbole principal de ce culte viendrait des croix rouges du service de santé de l’armée américaine. Il vénèrent aussi le drapeau américain et construisent des avions en bois, représentations des véhicules célestes de John Frum. Certains adeptes s’habillent avec un semblant d’uniforme de GI.

PhotobucketSource.

Au fil du temps, au Vanuatu et ailleurs le choc originel des cultures s’est modifié, s’est nourri d’autres influences et a évolué vers de véritables cultes avec ses symboles, ses divinités…

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°

Pour en savoir plus:

– Article « John Frum » et « Cargo Cult » de Wikipédia.

-« In John they trust« , un article du Smithsonian.

-« For us, America is very good, says cult leader« , un article du Telegraph.

-« Cargo cult lives on in South Pacific« , un article sur BBC news.

– Deux vidéos sur Youtube: 1/2 et 2/2.

4 Replies to “L’homme fait Dieu”

  1. Et bien sûr, impossible de parler du culte du cargo sans parler de l’extraordinaire chanson de Gainsbourg !

    1. Énorme, cette chanson!
      Merci, Pascal.

      Je sais moi des sorciers qui invoquent les jets
      Dans la jungle de Nouvelle-Guinée
      Ils scrutent le zénith convoitant les guinées
      Que leur rapporterait le pillage du fret

      Sur la mer de corail au passage de cet
      Appareil ces créatures non dénuées
      De raison ces papous attendent des nuées
      L’avarie du Viscount et celle du Comet

      Et comme leur totem n’a jamais pu abattre
      A leurs pieds ni Boeing ni même D.C. quatre
      Ils rêvent de hijacks et d’accidents d’oiseaux

      Ces naufrageurs naïfs armés de sarbacanes
      Qui sacrifient ainsi au culte du cargo
      En soufflant vers l’azur et les aéroplanes.

      Où es-tu Melody et ton corps disloqué
      Hante-t-il l’archipel que peuplent les sirènes
      Ou bien accrochés au cargo dont la sirène
      D’alarme s’est tue, es-tu restée

      Au hasard des courants as-tu déjà touché

      Ces lumineux coraux des côtes guinéennes
      Où s’agitent en vain ces sorciers indigènes
      Qui espèrent encore des avions brisés

      N’ayant plus rien à perdre ni Dieu en qui croire
      Afin qu’ils me rendent mes amours dérisoires
      Moi, comme eux, j’ai prié les cargos de la nuit

      Et je garde cette espérance d’un désastre
      Aérien qui me ramènerait Melody
      Mineure détournée de l’attraction des astres.

      « Tu t’appelles comment?
      – Melody
      – Melody comment?
      – Melody Nelson. »

Répondre à Lawrence Passmore Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.