Le grand chemin

Mon Nord-Isère n’a effectivement pas grand chose d’attrayant. Coincé entre une petite ville médiévale et la lourde présence d’une centrale nucléaire, se déroule un paysage de champs caillouteux, de marais, de haies de muriers morts, de villages de pierres mités par des constructions en agglomérés sous un ciel souvent bas. Mais c’est chez moi, ce sont mes racines. Je me suis rendu compte à quel point j’aimais cette région en la quittant puis en y revenant.

vélosMon enfance est constellée d’échappées belles en vélo le long de chemins dont je frissonnais de ne pas voir la fin. Les bords du Rhône, pourtant pas si loin de la maison, étaient mon horizon. Je testais l’horizon. Jusqu’à où aller?

acaciasMaintenant, j’emmène mes fils sur les chemins de mon enfance. La ballade des bords du Rhône est devenue commune. Commune en terme de fréquence, pas en terme d’expérience, car elle restera toujours magique pour moi. La nature est belle, notamment en cette saison. la nature est toujours belle, c’est un truisme. Mais les constructions des hommes sont belles aussi: tel mur de pierres dorées, telle petite chapelle, telle source, tel palis…

splashIl faut savoir se concentrer sur les détails. Élargir l’horizon n’apporte souvent  qu’inquiétude, ça marche aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Au delà de la source, la centrale nucléaire, au delà des murs dorés les murs gris et sales en agglos, au delà des bords de la source, de gros tuyaux en PVC, des sacs en plastique ça et là… Je ne vais pas faire le coup du c’était mieux avant. Dans les années 80-90, c’était pareil, voire même pire.

cheminLe chemin n’est pas idéal, il n’est pas coupé du temps qui passe. Mais il me permet d’aller et venir entre mon enfance et celle de mes garçons.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

9 thoughts on “Le grand chemin”

  1. Je comprends bien cet émoi à retrouver ses racines: je n’en ai point…. j’en rêvais… je suis né à Marseille , ma famille est originaire du Sud de Paris ( Etampes , Fontainebleau ) où je n’ai jamais vécu. J’ai vécu à Lyon Paris Saint-Etienne, Soissons et pour finir Metz…. où je vais rester et essaie de construire mes racines depuis plus de 20 ans…. Oui lire Proust …. je lis pour cela un auteur allemand Ernst Wiechert avec « Les enfants Jéromine ». Bonne année et merci aux blogueurs qui me tiennent compagnie toute l’année ( paradoxe de ce compagnonnage si intime parfois et si distant). Encore bonne année et MERCI

  2. Tu es bien sévère pour ces paysages. Les falaises verdoyantes au dessus du Rhône, qui surplombent la plaine du confluent de l’Ain. Les murs de pierre qui dorent au soleil sous le lierre et l’eau qui chantonne partout. Les chemins feuillus et caillouteux le long des bois. Et même le brouillard…
    Bon, la centrale et les lotissements en parpaings, oui c’est vrai. Mais quand tu regardes ailleurs, c’est encore beau et calme assez.
    Ne boudons pas notre plaisir🙂

      1. Je circule entre Saint Alban de Roche et La Tour du Pin. J’ai fait beaucoup de vélo dans l’ilôt Crémieu et autour. De la balade.
        Et j’ai beaucoup accompagné mes enfants au foot dans le Nord-Isère🙂

  3. « Le chemin n’est pas idéal, il n’est pas coupé du temps qui passe. Mais il me permet d’aller et venir entre mon enfance et celle de mes garçons » : Je frissonne à la lecture de cette dernière phrase, quelle chance vous avez d’aller et venir entre votre enfance et celle de vos enfants et comme j’aimerai revenir un jour roder autour de la maison de mon enfance accompagné de ma fille ! ces sentiments, cette émotion, ces instants magiques me manquent tellement.
    Merci et Joyeux Noël.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s