Le CISS, Sanofi, la CPAM et l’ARS sont dans un bateau (la suite)

La Revue Prescrire (LRP) a publié dans son numéro de décembre un courrier du CISS et des autres intervenants de cette fameuse réunion qu’elle avait rapportée il y a quelques temps, et dont je vous avais parlé ici.

Le CISS n’a pas aimé du tout, mais alors pas du tout du tout du tout le traitement de LRP, et les intervenants ont publié un communiqué commun… étrange:

CISSetsanofiLe CISS estime que LRP a publié:

[…] une allusion malhonnête, et même diffamatoire, qui pourrait laisser croire que notre Collectif est à la solde du laboratoire Sanofi. En effet, vous entourez au « Stabilo° » le fait que notre journée d’information est gratuite et que les frais sont pris en charge par notre Collectif.

Bigre, que d’expressivité diffamatoire dans un simple coup de Stabilo jaune!

Pour que vous puissiez constater le crime, voici (Ecce Homo) la page de LRP avec son désormais célèbre Stabilo jaune diffamatoire:

stupéfiantPersonnellement, je trouve la barre noire non seulement diffamatoire, mais bien pire, même offensante. Si cela avait été moi, j’aurais trainé LRP par les cheveux devant les tribunaux pour une telle barre noire descendante.

Cette barre noire infamante porte en elle toute l’ignominie dont sont capables les hommes. Elle attire l’Éther vers le Chaos, les cieux vers la fange, l’espoir vers le désespoir…

Alors que le Stabilo jaune, ben… je trouve ça plutôt joli!

(Et la flèche jaune, personne n’en parle de cette indicible flèche jaune?)

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°

Hasard total du calendrier (ceci étant dit pour éviter tout procès en diffamation), la HAS vient de publier les données sur les aides versées par l’industrie pharmaceutique aux associations de patients et d’usagers de la santé en 2012.

Quelques modifications de style et de présentation le 10/12/13.