Un haut niveau scientifique (2)

Les hypertendus sévères en voie d’être radiofréquencés peuvent enfin respirer.

J’ai découvert sur un tweet de la HAS que l’Exforge HCT (association fixe amlodipine/valsartan/hydrochlorothiazide) allait être remboursée.

Cet avis, daté du 28 mars 2012, déjuge donc son avis précédent datant du 31 mars 2010.

L’avis a pourtant rigoureusement la même conclusion scientifique:

L’hypertension artérielle essentielle peut, par ses complications, engager le pronostic vital.

Ces spécialités entrent dans le cadre d’un traitement préventif . Le rapport efficacité / effets indésirables évalué sur la baisse des chiffres tensionnels est
important.

Ces associations fixes n’ont pas montré d’impact en termes de réduction de la morbimortalité.

Ces spécialités sont des médicaments de dernière intention chez les patients adultes dont la pression artérielle est suffisamment contrôlée et stabilisée par l’association de l’amlodipine, du valsartan et de l’hydrochlorothiazide pris séparément.

ll existe de nombreuses alternatives ayant montré un impact en termes de réduction de la morbi-mortalité (diurétiques, bêtabloquants, antagonistes des canaux calciques ou autres antagonistes du système rénine-angiotensine).

Cependant, ses conclusions « économiques » sont très différentes:

En conséquence, le service médical rendu par ces spécialités est considéré comme insuffisant pour être pris en charge par la solidarité nationale.

4.2. Recommandations de la Commission de la Transparence

Avis défavorable à l’inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux (B/30 et B/90) et sur la liste des médicaments agréés à l’usage des collectivités et divers services publics (B/30, B/90, B/56) dans l’indication et les posologies de l’AMM.

C’était en 2010.

5.5. Recommandations de la Commission de la Transparence

Avis favorable à l’inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux (B/30 et B/90) et sur la liste des médicaments agréés à l’usage des collectivités et divers services publics (B/30, B/90, B/56) dans l’indication et les posologies de l’AMM.

C’est donc en 2012.

Aucune donnée scientifique supplémentaire a été collectée dans l’intervalle, seulement la promesse d’une « étude de prescription en vie réelle » qui sera réalisée par le laboratoire (Mouhahahahaha):

Les inquiétudes émises par la commission de la Transparence dans son avis du 31 mars 2010 ont été prises en compte par les laboratoires qui ont proposé la mise en place de mesures d’accompagnement à l’utilisation des spécialités EXFORGE HCT et notamment la réalisation d’une étude de prescriptions en vie réelle.

Ah, oui, il y a eu aussi cette supplique d’un groupe d’hypertensiologues.

A-t-elle eu une incidence dans le revirement de la HAS?

Donc l’Exforge HCT sera remboursé malgré son absence d’intérêt clinique démontré dans la prise en charge de l’hypertension artérielle.

Merveilleux.

La rationalisation des dépenses de la Sécurité Sociale, c’est maintenant?

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

7 thoughts on “Un haut niveau scientifique (2)”

  1. AHum.
    Manque la déclaration des confits d’intérêt des signataires d’icelle supplique.
    Quel mauvais esprits je fais !

  2. La supplique est belle, tout y est, inovation!! Inegalité d acces aux soins, petite allusion au Sida.
    Et ca continue!!
    Comment faut il faire pour decredibiliser ces « leaders d opinion » ( qui rime avec *** )?

    1. Pas de *** (j’ai censuré, j’ai déjà eu des soucis avec un des signataires: Conseil Ordre et tout).
      Ce sont des Siddhartha qui n’ont pas encore fait leurs 4 rencontres. Ça arrivera, ou pas…
      Quoiqu’il en soit, ils sont plus à plaindre qu’à blâmer.
      Maintenant que l’Exforge HCT est enfin remboursée, les jours de l’HTA sont comptés et l’Hypertensiologie (avec un grand H) est amenée à disparaître!
      Mouhahahahahahahahahahahahahaha!

  3. Cela me fait l’effet d’un écho à cet article tout frais et déjà sujet à polémique :
    http://www.lemonde.fr/sante/article/2012/09/13/publication-d-un-guide-des-4-000-medicaments-utiles-inutiles-ou-dangereux_1759378_1651302.html

    Reste à connaitre l’avis de ceux qui prescrivent et de ceux qui ingurgitent le produit …
    Pour la référence au HIV, je me demande si ce n’est pas à cause de la « tri-thérapie » que prétend contenir le nouveau comprimé …
    je cite la « supplique » :
    – « Les associations de médicaments en un seul comprimé »
    – et « près de 20% sont traités par au moins trois médicaments antihypertenseurs »

    Les joies du parallélisme des formes …

  4. Il s’agit probablement d’une mesure d’accompagnement au restaurant par la visite médicale ! Il est important d’entretenir de bonnes relations avec les distributeurs de parts de marché que sont les médecins pour l’industrie !

    Et c’est vrai qu’avec l’obligation d’avance de frais en cas de refus de substitution par les génériques, les parts de marché des princeps génériqués s’effondrent ! Alors contourner le répertoire des génériques est urgent ! Ca passe par les fausses innovations et le recyclage de spécialités existantes dans de fausses innovations.

    L’avis de la commission de la transparence est d’ailleurs curieux (p 12):
     » le service médical rendu par ces spécialités n’est important que
    chez les patients stables et dont la pression artérielle est suffisamment contrôlée par
    l’association libre de chacun des principes actifs ».
    Si la PA est bien contrôlée pour un patient donné par l’association libre en quoi l’association fixe change-t-elle quelque chose et est-elle importante par rapport à l’association libre? L’ASMR est toujours V donc toujours nul.

    L’objectif est bien sûr toujours de contourner le répertoire des génériques comme d’habitude. L’industrie ne lâche jamais rien car son objectif est de conserver et développer ses parts de marché et sa valorisation boursière !
    Le non remboursement était pourtant une bonne solution: ça n’apporte rien par rapport à l’existant donc pas de prise en charge par la solidarité nationale. Cela étant si vous y tenez et bien payez le de votre poche !

  5. Désespérant de la part de ces décideurs tj sous influence. Mais la population n’a que ce qu’elle mérite aussi! Tant que le patient veut ingurgiter des produits , y en aura tj à leur disposition et nos 23 euros (prix de la consult du generaliste) pesent peu pour envisager de passer du temsp à expliquer la balance benefice-risque.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s