Formation sur l’auto-mesure de l’INR

J’ai assisté à la formation de Roche Diagnostics sur l’auto-mesure de l’INR afin que mon centre devienne centre formateur.

Depuis l’arrêté du 28/07/17, faisant suite à l’avis de la HAS du 08/03/16, l’auto-mesure de l’INR est devenu remboursable dans le cadre strict défini par l’arrêté. Pour l’instant, un seul appareil, celui de Roche Diagnostics est concerné, et c’est ce laboratoire qui assure la certification des centres formateurs.

Les patients doivent être porteurs de valve mécanique cardiaque, et avoir été formés et évalués par un centre formateur pour espérer un remboursement. Les enfants bénéficient de ce remboursement depuis 2008.

La formation théorique sur l’anticoagulation avait lieu le matin, la formation pratique sur l’appareil l’après-midi.

Avec plusieurs confrères,  nous avons été un peu chiffonnés par l’orateur du matin qui a notamment pris des libertés avec les conditions de remboursement stipulées dans l’arrêté du 28/07/17, sans que les gens de Roche Diagnostics n’y voient rien à redire. Je suis allé voir les organisateurs après, et ils m’ont expliqué qu’ils ne pouvaient pas corriger un orateur externe. Il travaille pourtant avec eux depuis 10-15 ans, s’appellent par leurs prénoms et il intervient dans le cadre d’une formation Roche Diagnostics. En gros, leur main gauche ne souhaite pas trop savoir ce que fait leur droite. L’impression que nous avons ressentie était assez désagréable. Mais je dois être un peu trop psychorigide…

Hormis cela, la formation était excellente. Nous sommes tous repartis avec un CoaguChek INRange® et des bandelettes, gracieusement fournis par Roche Diagnostics pour assurer nos futures formations.

La corrélation avec l’INR « de référence » semble être très satisfaisante. En cas de variation de plus de 15%, un algorithme décisionnel nous a été proposé. Point fondamental, le patient doit effectuer un contrôle externe de validité de l’auto-mesure en allant se faire faire un INR tous les 6 mois dans son laboratoire habituel. Il doit apporter son appareil au labo et se faire un test dans la foulée de la prise de sang.

Autre point important, l’arrêté stipule bien que le patient communique son INR auto-mesuré à son médecin, et que c’est ce dernier qui détermine la posologie d’anticoagulant. Je pressens des réticences de la part des confrères. Je sais aussi que certains patients qui ont entamé cette démarche s’auto-gèrent. Tout cela ne va pas être simple, mais je  conçois  plutôt cela comme une opportunité de dialogue patient/médecin. À titre purement personnel, et en dehors de mes fonctions de formateur, je ne verrai pas d’inconvénient si mes patients s’auto-gèrent.

Le geste technique est assez simple, et j’ai obtenu mon INR en moins d’une minute du premier coup. Par contre, mon binôme IDE qui a les doigts un peu froids n’a pas réussi à obtenir une goutte de sang « de la taille d’une lentille » nécessaire au test, même après s’être passé les mains sous l’eau chaude. Je pense que certains patients à la peau un peu épaisse auront aussi quelques difficultés. 

L’appareil est simple, ergonomique, fiable, on peut programmer son objectif d’INR, des alarmes de rappel, on peut exporter ses données en format tableur, obtenir des données sur le pourcentage d’INR dans la cible…

Au total, la technique me paraît fiable et robuste, des études (cf. l’avis de la HAS), des décennies d’utilisation en Europe du nord, et chez nous son utilisation chez les enfants l’ont montré.

Son utilisation dans un cadre bien défini dès le début entre tous les intervenants devrait permettre un meilleur investissement du patient dans son suivi, et favoriser le dialogue patient/médecin.

9 Replies to “Formation sur l’auto-mesure de l’INR”

  1. Beaucoup de question me vienne à l’esprit, pour les porteurs de valve, la cible c’est bien entre 2 et 3?
    Finalement quelle serait le coût pour la caisse si tout les patients sous avk pouvaient bénéficier de cette machine comme c’est le cas dans certains pays?
    J’aimerais bien avoir ce truc au cabinet pour faire un INR avant les petites chirurgies type extraction, penses tu qu’un jour cela soit possible?

  2. Merci Jean-Marie pour tes réponses, et je m’excuse auprès des biologistes, je les avais oublié!
    Mes patients ne sont pas équipés en général de valves mécaniques, leur INR cible est entre 2 et 3, récemment j’en ai eu un à plus de 5, à partir de combien le sang passe à travers les vaisseaux? ;o)
    Et je ne te raconte pas ceux qui mélangeaient inr et TP et qui à la fin ne savaient plus si il fallait augmenter ou baisser la dose.
    Aujourd’hui j’ai l’impression que c’est mieux le TP semble oublié, mais par contre ceux qui arrête le traitement (sic) tout seul avant de venir me voir sont encore nombreux…

  3. Utilisant le Coaguchek depuis des années pour une AC par FA, j’ai substitué au stylo piqueur des « autopiqueurs » à usage unique Safe-T-Pro Plus, beaucoup plus pratiques.
    Je vérifie de temps à autre ma mesure de l’INR à celle du Laboratoire.
    Les deux mesures coïncident rarement. Ce qui me trouble, c’est que l’écart peut atteindre 0,5 (en moins pour le Labo). Cet écart semble augmenter quand les automesures sont élevées (3 vs 2,5) et diminue par contre quand les automesures sont plus basses (2 vs 1,9).
    Par contre, j’ai eu l’occasion de faire cette même comparaison au CHU et les deux mesures coïncidaient.
    Que penser de la fiabilité du Labo. de ville ? Y a-t-il une explication ? Si vous avez des références, je suis intéressé.

    1. J’ai une explication donnée par Roche Diagnostics.
      La prothrombine utilisée comme référence par la majorité des labos de ville est une prothrombine bovine (Stago). En général, les CHU utilisent une prothrombine recombinante, plus chère (j’ai oublié la marque). Et c’est avec celle dernière que le CoaguChek se corrèle le mieux. Votre histoire correspond donc à ce qu’ils nous ont raconté…
      Merci pour l’astuce des auto-piqueurs!

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s