Ma maison

Ma maison familiale…

Mes enfants gambadent et sautillent là où je le faisais et leurs souvenirs d’enfance se construisent au milieu des miens.

Le soleil froid dore doucement le bosquet de bambous et les pierres blondes du Dauphiné.

Le froid fait s’élever une douce fumée de la tasse de thé posée sur la table râpeuse du jardin.

Une brioche Nanterre croustille sous la morsure du couteau.

De vieilles histoires sont transmises aux plus jeunes, avant qu’elles ne se perdent dans l’oubli.

Les roues de nos vélos fendent joyeusement la boue des chemins bordés de mûriers jetés à terre.

Tori Amos chantonne doucement dans un coin de la maison, la fille aux cheveux de jais.

Le fracas du monde se brise encore sur ce havre de paix.