Les Forbans de Cuba

Je viens de terminer un bon bouquin bien dépaysant, « Les Forbans de Cuba » de Dan Simmons. Cet auteur, que je ne connaissais pas semble plutôt spécialisé en SF.

Là, c’est de l’espionnage durant la seconde guerre mondiale avec des tas d’espions méchants (nazis) ou gentils (les forbans) ou troubles (FBI), et bien entendu des agents doubles et des beautés troublantes et exotiques. L’action se passe à Cuba, comme son nom l’indique et donne lieu à de belles descriptions. « L’originalité » de ce roman de fiction est d’être véridique à 95%, selon l’auteur. De fait, le personnage central est le romancier américain Hemingway, entouré de sa famille, d’amis célèbres, de ses chats…

Parfois, ça fait un peu « Franck, chasseur de fauves », mais l’écriture de cette histoire d’espionnage classique est agréable. L’auteur semble avoir pris beaucoup de plaisir et son récit est de toute évidence très documenté. De fait, ce bouquin m’a donné envie d’en savoir plus sur Hemingway.

Vous pourrez lire d’autres critiques ici.