L’évolution de Prayer In C

J’écoute beaucoup Prayer in C en ce moment, et je me suis rendu compte d’un truc assez rigolo.

Cette chanson, de Lilly Wood & The Prick est sortie en 2010, et il faut bien le dire, elle est restée assez inaperçue.

En voici une version de 2010:

Bon, joli texte, et joli jeu de mots, mais pas de quoi écouter en boucle cette ballade un peu mollassonne.

Puis en 2014, Robin Schulz remixe ce morceau et en fait un tube mondial:

Et ça, je le trouve très bon.

Que font alors Lilly Wood & The Prick? Et bien ils se mettent à interpréter le remix de leur chanson…

Et si Robin Schulz faisait un remix de leur nouvelle version?

 0^O

C’est de l’evergreening musical😉

Yeah, you never said a word

You didn’t send me no letter

Don’t think I could forgive you

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

2 thoughts on “L’évolution de Prayer In C”

  1. Prayer in C qui est d’ailleurs non pas en Do mais en La. Intéressant de voir le groupe reprendre le remix (qui est excellent)

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s