Le front populaire des NAC

Une lectrice qui se reconnaîtra m’a fait découvrir TAqFA, le rendez-vous annuel qui, depuis 2009 2008 (mais cette première session n’a pas laissé de trace sur ce site), permet de faire le point sur la fibrillation auriculaire. Comme vous pourrez le constater, les présentations sont très centrées sur les traitements anti-thrombotiques, ce qui n’étonne guère étant donnée la liste des partenaires industriels de ces évènements, majoritairement, vous l’aurez deviné, des laboratoires qui commercialisent des NAC:

partenairestaqfaPar ailleurs, ce site permet aussi de constater l’évolution de la façon dont sont présentés les NAC. Je ressens un peu moins d’enthousiasme inconditionnel au cours des dernières années; l’offensive se mue en attitude défensive. L’épreuve de la vie réelle?

La SFC parraine l’évènement, ce qui est certainement un gage de sérieux et d’indépendance vis à vis de l’industrie pharmaceutique.

SFCJ’ai entendu tousser dans le fond de la salle, mais je ne tolérerai pas de mauvais esprit. La SFC ne mérite pas cette polémique.

SFCservier(Source)

L’indépendance et le sérieux de ces rendez-vous parrainés sont donc clairement palpables sur certaines diapos:

dabigatran(Source de ces 2 diapos. 04/12/2009)

mort aux ratsfront populaire(Source de ces 2 diapos. 09/12/2011)

Je suis ravi de constater la haute estime qu’a la SFC, notre société savante, pour les prescripteurs de poison à rats (comme vous et moi, ce qui en soi-même est vrai) et pour ceux qui en avalent tous les soirs (ce qui est vrai aussi).

J’aime aussi à lire que la prescription de NAC est un nouveau Front Populaire me libérant enfin une semaine par an de l’asservissement au soin de mes patients.

Enfin, j’aime à constater que les messages délivrés au cours de ces évènements parrainés par la SFC recoupent ceux des laboratoires, et pas tellement ceux de nos autorités sanitaires, qui sont probablement nettement moins compétentes pour juger du rapport risque/bénéfice des médicaments que ces derniers commercialisent pour le bien des patients.

Xarelto8(Source)

NACFigaro(Source: Le Figaro 17/11/2010)

Retenez néanmoins bien l’adresse du site TAqFA, car, qui sait si dans quelques mois/années, il ne pourrait pas vous donner lui aussi le long de l’échine une petite sensation parfaitement immorale de Schadenfreude:

multaqprogrès(Source)

aliskiren(Source)

rimonabantsfc2007(Source: congrès de la SFC 2007. le rimonabant/Acomplia® y avait sa place,

et il y avait du beau monde pour l’encenser…)

Bien évidemment, je ne le souhaite pas.

Non pas pour l’industrie, donc la SFC et ses leaders d’opinion, mais pour les patients.