Dans le Circulation du jour…

On va le faire un peu brut de décoffrage, sans analyse critique

(Je ne rougis pas, c’est du même niveau que dans les revues médicales sponsorisées gratuites que l’on reçoit chaque jour au cabinet)

J’ai trouvé 3 articles intéressants dans le numéro du jour de Circulation:

Murphy TP et al. Supervised Exercise Versus Primary Stenting for Claudication Resulting From Aortoiliac Peripheral Artery Disease: Six-Month Outcomes From the Claudication: Exercise Versus Endoluminal Revascularization (CLEVER) Study. Circulation. 2012;125:130-139, published online before print November 16 2011, doi:10.1161/CIRCULATIONAHA.111.075770

Granger CB, Armaganijan LV. Should Newer Oral Anticoagulants Be Used as First-Line Agents to Prevent Thromboembolism in Patients With Atrial Fibrillation and Risk Factors for Stroke or Thromboembolism?: Newer Oral Anticoagulants Should Be Used as First-Line Agents to Prevent Thromboembolism in Patients With Atrial Fibrillation and Risk Factors for Stroke or Thromboembolism. Circulation. 2012;125:159-164, doi:10.1161/CIRCULATIONAHA.111.031146

Ansell J. Should Newer Oral Anticoagulants Be Used as First-Line Agents to Prevent Thromboembolism in Patients With Atrial Fibrillation and Risk Factors for Stroke or Thromboembolism?: New Oral Anticoagulants Should Not Be Used as First-Line Agents to Prevent Thromboembolism in Patients With Atrial Fibrillation. Circulation. 2012;125:165-170, doi:10.1161/CIRCULATIONAHA.111.031153

Vous avez reçu une lettre anonyme (2)

J’ai reçu en décembre un courrier anonyme de la CPAM de Plan-de-Cuques, et j’ai donc eu le plus grand mal à les joindre pour essayer de trouver une solution à un problème de remboursement.

L’esprit de Noël est passé par là, où la nouvelle année, où ils ont enfin retrouvé les papiers à en-tête, quoiqu’il en soit j’ai reçu ce courrier la semaine dernière:

Première bonne nouvelle, les choses vont dans le bon sens, et remarquablement vite. Deuxième bonne nouvelle, j’ai le nom d’une interlocutrice qui a même signé le courrier; je sais, c’est très impressionnant.

Bon, toujours pas de ligne directe, mais il ne faut pas rêver, il faut quand même que le professionnel de santé ait encore à surmonter des obstacles pour joindre quelqu’un à la CPAM, sinon, il ne se réjouirait pas tant quand il arrive à parler au standardiste stagiaire bègue.

Bon, petit piège, le 3646, c’est le numéro réservé au public et pas aux professionnels de santé. Encore une fois, il faut savoir mettre un peu de piment dans sa vie. Si tout était simple, tout serait barbant.

Je m’en fiche, j’ai un numéro direct, mais j’en ai bavé et je l’ai obtenu au prix de la vie de nombreux espions rebelles…

En fait, je l’ai obtenu « à la marseillaise », en faisant fonctionner mes réseaux: je connais la dame qui gardait la fille du monsieur qui a vendu un Chihuahua à la tante d’un collégien qui aurait fait un stage de 2 semaines dans la croissanterie juste en face de l’entrée de la CPAM. Et un jour, deux dames de la CPAM s’y sont donné le numéro du standard, à voix basse, tout en mâchant un croissant. Et cette information inouïe n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd…