Casser la graine

Un petit monsieur sec, à la chevelure blanche bien apprêtée, il me dira plus tard être coiffeur retraité, vient de rentrer dans ma salle de consultations. Il vient pour une tension artérielle totalement déstabilisée. Il est pris en charge par son médecin traitant qui l’a finalement envoyé voir une consœur cardiologue la semaine avant notre consultation.

Il souhaitait avoir un deuxième avis. J’ai accepté de le voir car c’est le copain du beau-père d’un copain médecin (nous sommes à Marseille, je vous le rappelle). Je n’aime pourtant pas trop ce genre d’infidélités, et j’aime encore moins gérer les hypertensions artérielles #mercrediconfession )

Il a été sous Aprovel, puis Co-Aprovel, puis Lercan, seuls ou en association. La consœur l’a mis en désespoir de cause sous Coveram 5/5 (St Servier, patron des causes perdues…).

Sa tension artérielle, retrouvée à ma consultation reste toujours à 170/80. J’ai jeté un coup d’œil rapide à ses artères rénales, et je n’ai retrouvé aucune anomalie en faveur d’une hypertension reno-vasculaire. Il est un peu stressé, mais sans plus.Petit coup d’œil au cœur, aux carotides, rien de terrible.

Je braque alors ma lampe sur le visage du patient et débute ce qui m’occupe le plus de temps dans ce genre de consultation, la recherche du régime hypersalé. Je tourne autour du bonhomme en posant plusieurs fois les mêmes questions en variant la forme, je joue au bon flic et au méchant flic…

Au bout de quelques minutes, je n’ai pas trouvé de faute diététique bien nette (un jour, j’ai fait avouer à un breton expatrié qu’il consommait 250g de beurre demi-sel par jour). De fait, le patient est particulièrement sec, ce qui me confirme qu’il mange plutôt frugalement. Et j’ai passé en revue l’alimentation industrielle, les anchois, le beurre salé, donc, l’eau minérale…

C’est alors qu’IL pose LA question: Dites, les graines de courge, que je prends pour la prostate, ça compte?

Euh ben euh… Pourquoi, elles sont salées?

Euh, oui.

Et vous en prenez combien?

Environ 1 kilo par mois.

C’était il y a 1 mois. Je lui ai demandé d’arrêter ces fameuses graines de courge, et le kilo de cacahuètes qu’il se mangeait en plus chaque mois.

Je l’ai revu il y a quelques jours. Il a 110/70 sous Coveram 5/5 (je n’ai pas changé ce traitement instauré peu avant la première consultation).

Aucun des deux confrères ne lui avait même évoqué le problème qu’est le sel dans l’HTA.

Il aurait fait un bon candidat pour la dernière molécule/association révolutionnaire, ou une dénervation, non?

Mouhahahahahahahahaha!


%d blogueurs aiment cette page :